UA-122527695-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2018

Les matins dans le parc

IMG_20180421_175648-1.pngMercredi dernier, vendredi, samedi, et aujourd'hui, j'ai passé de longues heures dans le parc du château de Versailles. Les feuilles des arbres vert tendre, les premières fleurs de marronniers, le ciel très bleu, le marbre rose du Grand Trianon, la douceur de l'air, les fontaines en marche, tout concourrait à rendre cela enchanteur. J'y ai passé les matinées. Je repartais au plus tard à 14 heures.

J'ai senti l'inclinaison des pentes comme je ne l'avais jamais sentie, j'ai soudain compris comment s'enchaînent les terrasses,j 'ai regardé chaque statue comme je ne l'avais jamais fait, passée tant de fois en aveugle devant, je suis entrée dans chaque bosquet, je suis tombée en pamoison devant chaque allée, chaque charmille.

J'ai admiré tous les parterres, les bassins, les vases, j'aime autant les grilles que les escaliers innombrables, que le orangers de l'orangeraie, ses oliviers, ses citronniers, ses palmiers.

Il y a très peu de monde le matin. C'est divin. Puis le monde arrive, mais supportable. Je me suis assise sur les bancs, j'ai regardé les jets d'eau, j'ai bu un chocolat viennois au bosquet de la girandole, j'ai béni mes jambes qui désormais peuvent marcher longtemps.

23/04/2018

Les mêmes bébés

kate-middleton-robe-jenny-packham-rouge-naissance-royal-baby.jpgGeorges_de_La_Tour_-_Newlyborn_infant_-_Musée_des_Beaux-Arts_de_Rennes.jpg

Retouroblog

IMG_20180421_122918.jpgsalon de Louis-Philippe au Grand Trianon, avant-hier

Me voilà de retour ! Après des problèmes techniques et d'emploi du temps, et -je vais quand même pas tout vous raconter, si ?! - me voilà à nouveau par ici. Bon pied bon oeil. Je soutiens les cheminots, je passe mes journées dans le parc du château de Versailles, Vladi est toujours en Australie, Louise passe ses examens à Marseille, le Professeur Ronchon est en Bretagne, et je m'ennuie de lui ! Vous êtes toujours là, vous autres, sous la pluie qui passe ? Allez, pour l'occasion, je vous embrasse tous !