Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2018

Les enfants

IMG-20180108-WA0029.jpgphoto: Louise

Pendant que Vladi travaille dans les champs de cerisiers en Tasmanie (vous l'aviez laissé en Australie, il est maintenant en Tasmanie, une grande île au sud de l'Australie -remarquez, c'est aussi l'Australie-) Louise se trouve depuis cet après-midi à Venise avec son père. "J'adore" me dit-elle ce soir par WhatsApp.

Et moi je commence ma deuxième semaine de retraite. Ce matin je suis allée me faire faire une radio panoramique dentaire, tranquillement, sans me presser, - bon c'est ni la Tasmanie ni Venise, mais c'est la liberté !- puis je suis allée acheter "La vie mouvementée de Madame Campan" dont je mourais d'envie. Je vous raconterai. Et puis deux pommes, deux citrons, des pois chiches, des collants, et puis je suis allée voir Maman, et je suis rentrée à la maison, les chats m'attendaient, je me suis fait un thé, j'ai regardé le ciel qui, à force de le regarder à un moment est devenu bleu, j'ai préparé le dîner (du poulet au curry), la nuit est tombée, les chats dormaient, et le Professeur est rentré.

04/01/2018

Strawberry Hill, le château d'Horace

A-drawing-by-William-Marl-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1747, pas très loin de Londres, à une vingtaine de kilomètres d'après ce que j'ai compris, du côté de Twickenham, Horace Walpole achète une petite maison qu'il transforme au fil des ans pour en faire un extraordinaire faux château gothique, imitation de château du moyen-age ! 

J'aimerais beaucoup y aller. L'entrée coûte 12 livres 50.

Le château est blanc comme du saindoux. Et les jardins se visitent. Je pense que j'adorerais cet endroit. Et vous ?

02/01/2018

Horace Walpole

Follement admiratif de Madame de Sévigné, Horace Walpole aimait aussi les chiens et les chats. Il est né en 1717 et son goût des ruines et du passé annonce Châteaubriand. C'est un " gothique" de la plus merveilleuse espèce, un épistolier frénétique, qui voulait faire de sa correspondance un chef d œuvre, auteur par ailleurs de ce " Château d'Otrante" dont le titre fait rêver, comme celui d'un roman érotique,  sombre, cauchemardesque, peuplé de chauve souris et de religieuses nues. Cet aristocrate si anglais a envoûté Madame du Deffand. Imaginez !. Elle lui a écrit 840 lettres ! et lui 700, - écrites en français- pendant quinze ans. Hélas,  il a exigé que ses lettres à lui soient détruites. Celles de la marquise révèlent une passion dévorante ( elle est quasi aveugle, malade et c est une très vieille dame,  amie par ailleurs de Voltaire, peut être la seule personne à tenir tête à celui-ci), une passion impérieuse, possessive, qui terrifiait Walpole. Il avait 21 ans de moins qu'elle, et était subjugué par son intelligence et tout ce qu'elle avait vécu, mais très embarrassé - et flatté ?- par sa dévotion brulante. De toute façon il n'était pas trop, comme on dit,  intéressé par les femmes.