Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2017

Hier soir à l'opéra de Versailles

OPERA.jpgOPERA 2.jpgLe Père Noël nous avait fait un cadeau (qui s'avéra somptueux): 2 places pour Le bourgeois gentilhomme, hier soir, à l'opéra du château de Versailles où nous n'avions jamais mis les pieds (à l'opéra de Versailles). Je vous raconte? Allez, zyva.

18h 42: j'ai envie d'aller au theâtre comme de me pendre. Je suis crevée, j'ai froid.On va pas trouver où se garer. Et en plus je n'ai pas fait réparer mes lunettes, ça fait un mois que j'ai perdu un verre, j'aurais dû y aller, voilà je suis punie, je vais rien voir, bon, j'entendrai. Mais putain, fait chier.

18h51:donc on part.Le Professeur est de mauvaise humeur. Lui aussi il est crevé. Il vient de prétendre élégamment qu'"il n'a pas eu le temps de pisser de la journée"

19h22: la place d'Armes devant le château est vide des autocars qui d'habitude la défigurent, c'est impeccable pour se garer. Mais attention, ce serait trop simple: le Professeur refuse - par principe, pas par radinerie, personne n'est moins pingre que lui- de "payer la nuit pour se garer". " "Putain me dis-je, on va se garer super loin, j'ai trop froid et mes jambes me portent pas, je hais les principes"

19h 25: bon ça y est, voilà une place. Le Professeur exulte. Moi, lugubre: " Ya un panneau stationnement interdit". "Pas du tout" dit le Professeur qui pour avoir raison, nierait s'il le fallait, que la terre est ronde.Il se gare. On sort de la voiture. Je me colle au panneau. " Si, je dis, interdit ". J'ai pas le permis mais quand même ! Je sais reconnaître un panneau d'interdiction de stationner ! Oui, il y a écrit en dessous "Dépose gratuite 10 minutes de 9h à 19 h", mais justement. "Justement, on peut" s'agace le Professeur. Je rentre dans la voiture. Pas question de se garer là. Merci, pour la retrouver en fourrière. Mais le Professeur ne bouge pas. Il fait des signes sur le trottoir. Je crois qu'il est énervé. Et en plus il faut qu'on retire les billets 20 minutes avant le début de la représentation. Ouais faut peut-être y aller.

Froid de canard. Nuit noire. Puis soudain le château éclairé dans la nuit de mille feux, comme si on nous y attendait pour dîner. Magnifique. Les pavés luisent de pluie, noirs, brillants. Et le château parait immense.

19h 34: nous entrons. Magnifique galerie de statues dont chacune d'elle vaudrait à elle seule le déplacement. C'est merveilleux. Nous prenons des photos comme des ploucs. On s'extasie. Le Professeur vient de faire connaissance avec une adorable vieille dame en toque de fourrure. Il galèje avec elle. Je l'adore. Il lui dit "Il parait qu'il est pas mal ce jeune auteur, Molière?" . Elle rit, charmée. Nous n'avons pas encore retiré nos billets.

(à suivre...)

Commentaires

La suite, la suite, la suite......

Écrit par : Julie | 14/01/2017

oh oui la suite !

Écrit par : sabine | 14/01/2017

Je vois adore tous les deux..... je suis avec vous á Versailles, quel talent tu as, ma très chère Sophie.

Écrit par : Julie | 14/01/2017

OUI, La suite, la suite...Ca fait tellement plaisir de trouver un "truc" tellement vivant dans les expressions de Tanguy !
Mon Samedi voué à l'écriture de centaines de cartes de vœux est tout guilleret rien que de penser à la suite.......Merci Sophie, Merci Tanguy........Malyse

Écrit par : meregrand | 14/01/2017

Bonjour Meregrand, je vous adresse mes meilleurs vœux..
Cela fait du bien de vous lire, après ces quelques années passées ensemble sur la toile
Toujours vaillante malgré le temps et les aléas de santé..
Je vous embrasse. Jos

Écrit par : jos | 16/01/2017

Oui, la suite! Le suspense devient insoutenable. Retirerez-vous vos billets à temps?

Écrit par : Fanfan | 14/01/2017

J'aurais aimé être la vieille dame...Merci Sophie.

Écrit par : la Mère Castor | 14/01/2017

J'adore ton roman, chère Sophie, j'attend la troisième suite... Suspense d'un roman policier : vont ils arriver,que ce passe très il ensuite..
Tu possèdes un art de mettre en scène les personnages...Tu fais parler " le professeur" , on y est ...Avec vous

Écrit par : jos | 16/01/2017

Meilleurs voeux à tous et toutes mes amies de la toile et à Sophie, grâce à vous les jours se font plus vais, grâce à nos petites conversations et les découvertes..

Écrit par : jos | 16/01/2017

Les commentaires sont fermés.