Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2016

Ratage !

etoiles 3.pngetoiles 2.pngetoiles 1.pngOù mène une idée fixe: depuis le début de la semaine j'attendais le week-end pour faire des étoiles de Noël à la cannelle, ces petits gâteaux autrichiens si jolis sur les photos des magazines, mais que je n'ai jamais mangés ni a fortiori préparés. Bref je ne pensais qu' à ça, j'avais la recette, celle qui me semblait la plus fiable parmi des dizaines, j'avais les ingrédients, et j'avais les emporte-pièce pour découper les étoiles. Même que pour vous dire comme je ne suis pas finaude, j'avais ameuté toute la semaine mes collègues en leur demandant si elles n'en avaient pas -des emporte-pièce en forme d'étoiles- vu que je n'en avais que cinq ou six, faut-il être conne ! un seul emporte-pièce suffit puisqu'on utilise toujours le même, c'est pas du tout comme des moules, enfin bon une collègue d'un autre service, la très jolie Kéo (elle est thaïlandaise) m'en a trouvé, et voilà hier soir je fais la pâte, tout se passe bien, blancs en neige sucrés, plein de poudre d'amande, cannelle, je l'étale, et je la laisse reposer...12 heures dit la recette. 12 heures ?!?! T'es sûre? Oui oui. C'était donc hier soir. Ce matin ouille ouille ouille la pâte est devenue trop dure. Certes elle n'est plus collante. Mais 12 heures, hum,  ça doit être beaucoup trop. Tant bien que mal je découpe les étoiles, wow ça marche, ensuite les déposer sur la plaque beurrée est pas évident du tout un peu plus délicat, mais ça y est les étoiles sont au four pour 3 à 5 minutes dit la recette.

........................................................................................................................................................

Eh ben dis donc en fait c'est raté ! Les étoiles sont moches, elles sont brûlées, on ne sent pas du tout la cannelle, ni Louise ni le Professeur Ronchon ne veulent les goûter, même pas une !

Tant mieux, moi je les ai trouvées délicieuses, je les ai toutes mangées avec un thé. Mais bon, j'admets, c'est raté ! Si d'aventure, quelqu'un a une recette qui marche, je veux bien !

Commentaires

On reconnait les vraies gourmands à ce qu'ils aiment même les gâteaux ratés ! Sinon, je n'ai pas de recettes d'étoiles de Noël. Je pense qu'une simple recette de sablés conviendrait.

Écrit par : sabine | 04/12/2016

Oui mais ces étoiles autrichiennes sont faites en principe de poudre d'amande et de cannelle....

Écrit par : Sophie | 04/12/2016

On dirait ma pâte à sel! Désolée. J'ai fait pire en sablés comme en pâte à sel.

Écrit par : Marie Hatton | 04/12/2016

!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Sophie | 04/12/2016

Je fais des gâteaux tous les samedis pour ma petite fille et son copain. Il m'est arrivé de me lancer dans des trucs bizarres et de les rater, Comme Alexi et Bernard sont très gourmands, ils les mangeaient quand même. Depuis, le gâteau du samedi s'appelle un raté, même si il est réussi. C'est la tradition et je me dis souvent que quand je serai morte ils penseront à moi en disant, ils étaient bons, les ratés de la Grand mère.

Écrit par : Julie | 04/12/2016

J'adore ça: "les ratés de Grand-mère" ! Merveilleux ! Merci !

Écrit par : Sophie | 04/12/2016

Je les auraient bien mangées tes étoiles Sophie, elles semblent bien appétissantes...tout comme les " ratés" de Julie...
Il y a bien longtemps que je ne me suis pas lancée dans la confection d'un gâteau, j'aimais bien pourtant, quand j'ai eu mes soucis de santé, ma fatigue extrême et ma " non envie" j'ai cessé plein de choses , petit à petit la force revient , l'envie aussi
Je fais du bon far breton...! Dommage que l'on ne puisse pas partager !!

Écrit par : jos | 05/12/2016

Miam le far ! C'est une spécialité du Professeur Ronchon. Il y excelle (même si la confection prend un ....certain temps. Ah ah !)

Écrit par : Sophie | 06/12/2016

J'aime bien l'expression de Julie " les ratés de grand mère",

Écrit par : jos | 05/12/2016

Ah Jos..... le far breton...... ma,petite Grand mère Joséphine de St Pol de Léon le réussissait divinement, ainsi qu'un plat que je n'ai jamais remangé nulle part, la bouillie d'avoine.

Écrit par : Julie | 05/12/2016

Je crois que le père de Tanguy en fait parfois...

Écrit par : Sophie | 06/12/2016

Merci Julie...Oui la bouillie d'avoine que l'on faisait autrefois, ma grand mère paternelle en faisait aussi ( originaire de Chateaulin), avec du beurre roussi au milieu.... Aujourd'hui on dirait Oh ! Mais pendant la guerre ma mère et ma soeur y ont été réfugiées pendant le siège de Brest, ( je n'étais pas de ce monde...)!en ville les magasins étaient vides mais là ils avaient à manger avec cette bouillie d'avoine, les pommes de terre....( Je sors du sujet des gâteaux.. pardon)

Écrit par : jos | 05/12/2016

Jos, j'aime beaucoup lorsque tu racontes la vie de tes "anciens"...

Écrit par : Sophie | 06/12/2016

La bouillie d'avoine, ça fait partie de mes souvenirs gustatifs d'enfance, avec la purée de ma grand mère Ardennaise. Des choses simples, mais dont le goût ne se retrouve jamais. Rien de plus bête qu'une purée, mais celle de ma grand mère était unique.

Écrit par : Julie | 06/12/2016

Merci de lire nos souvenirs, merci des tiens Sophie et ceux de nos " amies" , nos enfants ne connaissent pas cela.

Écrit par : jos | 06/12/2016

Les commentaires sont fermés.