Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2016

Un corsage rouge framboise et festonné

Je me suis souvenue d'un été où il avait fait très chaud. C'était en juin ou juillet 1976, j'avais 22 ans. J'habitais à Dijon. Je vivais avec un garçon qui la moitié de la journée lisait Cioran et l'autre moitié jouait de la guitare électrique. Vous voyez le genre. Donc il faisait très chaud, étouffant, et je me souviens très bien de ce moment vers 15h 10 quand en sortant du travail (je travaillais tous les jours de 11h à 15 h et le samedi et le lundi toute la journée aux Nouvelles Galeries) et en passant par la même petite rue où je passais toujours pour rentrer à la maison, je suis entrée dans une petite boutique de vêtements où je n'étais jamais entrée, et où soudain j'ai eu très envie de rentrer et je me rappelle très bien de mon plaisir à rentrer dans cette boutique minuscule qui était très sombre et très fraîche. Et je me suis acheté un petit corsage très ajusté en coton doux rouge framboise et dont l'encolure en V était festonnée, et bordée de broderies ravissantes, vraiment c'est le plus joli corsage que j'aie jamais porté.

Commentaires

Bien dommage que tu ne l'aies pas immortalisé.

Écrit par : Julie | 20/07/2016

Répondre à ce commentaire

Oui en 76, il y avait eu une terrible sécheresse, même que les gens avaient paniqués et avaient fait des stock de nourritures... je me souviens de rayons vidés de supermarchés. Mais je ne vois pas le rapport entre la sécheresse et le fait de faire des stocks .?.

Écrit par : sabine | 20/07/2016

Répondre à ce commentaire

Pendant la guerre du golfe, les gens faisaient des provisions de sucre et de farine. Pourtant ni le sucre ni la farine ne venaient de cette lointaine contrée. Comme mon mari trouvait ça debile et refusait d'acheter des trucs d'avance, je me suis retrouvée avec des placards vides.....

Écrit par : Julie | 21/07/2016

Répondre à ce commentaire

Julie, j'ai le même à la maison. Nous avions les réservoirs vides d'essence pendant la grève et roulions le moins possible...

Écrit par : mariehatton | 21/07/2016

Marie, nos maris sont des esprits forts, refusant les comportements idiots et moutonniers, le résultat est parfois ennuyeux.....

Écrit par : Julie | 21/07/2016

Répondre à ce commentaire

J'ai le même modèle à la maison, quoique en ce moment il semble avoir peur de manquer ( inquiétant)...j'ai l'épaule droite en vrille alors ...pas conduire...il y a des réserves pour l'été je pense!!!

Écrit par : jos | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Oui il faisait chaud en 1976, les gens stockaient, ... pourquoi ???
Je vivais les volets fermés, en bonne brestoise, j'aime juste un peu le soleil...du soir,. Ici il vient à 19 h pour repartir à 19 h 05!!!! ( Pas toujours,!)

Écrit par : jos | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Pour parler de ton corsage, quand même !!il devait être mignon et toi également ( on est beau quand on est jeune ...)

Écrit par : jos | 22/07/2016

Répondre à ce commentaire

Et je rajoute....excuses...on est toujours jeunes et beaux...mille pardons

Écrit par : jos | 24/07/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire