Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2015

Repentantes (et souvent, lisant)

el-greco-marie-madeleine.jpgLe Greco, Marie- Madeleine en pénitence, 1580, musée Budapest

Puis de haut en bas: Johane Moreelse, Marie-Madeleine pénitente, musée des Beaux Arts de Caen

Giovanni Barbieri , Madeleine pénitente, musée de Chambéry

Gérard Seghers Madeleine repentante, 1630, National Gallery, Washington

mariemaadeleinepenitente.jpg

m105004_0000109_p.jpg

 

A3475.jpg

Commentaires

C'est rigolo, cette imagerie, quand on y pense. Marie-Madeleine était Palestinienne, on peut donc raisonnablement penser que comme Jésus, elle était plutôt brune, et on la représente toujours d'un blond suédois ou limite vénitien.

Écrit par : Julie | 06/04/2015

C'est ça -ces "invraisemblances"- qui font la beauté de ces tableaux. T'imagines, si on avait une photo de Marie-Madeleine ? ça serait pas rigolo.

Écrit par : Sophie | 09/04/2015

elles ont le repentir ondulé.

Écrit par : la Mère Castor | 06/04/2015

Très jolie cette expression !

Écrit par : Sophie | 09/04/2015

J'aime beaucoup Marie-Madeleine, un monastère porte son nom dans le massif de la Sainte Baume, pas loin de Marseille, c'est là qu'elle se serait retirée à son arrivée en Provence, après avoir prêché la bonne parole à Aix puis à Marseille.

Écrit par : Fanfan | 06/04/2015

Ah je ne savais pas, merci Fanfan

Écrit par : Sophie | 09/04/2015

Non, une photo, bien sûr, mais pourquoi toujours des blondes, comme si les cheveux noirs ou bruns étaient diaboliques. Dans les contes pour enfants, la princesse est toujours blonde (sauf Blanche Neige), la gentille est toujours blonde, et la brune toujours méchante. Quand on a eu les cheveux noirs (maintenant ils sont gris) c'est vexant.

Écrit par : Julie | 10/04/2015

Les commentaires sont fermés.