Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2017

Une heure trois quart chez AG2R

Vendredi matin, j'ai passé une heure trois quart chez AG2R. Cauchemar. Motif: le 1er janvier je n'ai plus de mutuelle. J'avais donc appelé celle que j'ai encore comme salariée jusqu'au 31 décembre puisque je suis en vacances jusqu'à cette date. Il se trouve que c'est AG2R. Et chez AG2R, on aime faire croire au cotisant qu'on le chouchoute, pour mieux le ruiner. En effet étonnée que je ne puisse pas souscrire par téléphone ou courrier une nouvelle option de mutuelle, j'ai dû me résoudre à accepter le RV avec ma " conseillère" pour avoir la paix, sachant bien d'une part que j'allais payer cher et d'autre part que ce RV serait super chiant. Mais enfin faut c'qui faut et c'est pas un truc chiant de plus ou de moins dans ma vie qui va me tuer. Me suis-je je dit. Bref. Me voilà vendredi sous un vent glacial boulevard Brune - ce boulevard m'a toujours déprimée va savoir pourquoi- à chercher le numéro 37, RV à 9h30. Ah, c'est là. Immense immeuble genre banque avec écrit dessus en lettres gigantesques AG2R ... Sapin de Noël géant et chic ( c'est à dire décoré de blanc et d'argent, ah ah forcément... d'argent !) dans l'entrée luxueuse tout en marbre blanc. Hôtesses. Hôtesse qui appelle MA conseillère " votre RV est là". C'est moi son RV. Elle arrive quasi aussitôt, très souriante, très je vous traite comme si vous étiez quelqu un de très important, vas-y crois-y. Elle me fait entrer dans un grand bureau assez luxueux, moquette grise très épaisse, pelouse verte épaisse derrière la baie vitrée. Elle est élégante sans ostentation, très aimable. Et tout de suite je vois qu'elle me prend pour une conne. Comment lui en vouloir d'ailleurs ? Elle gagne sa croûte. L'engin bon je vois toutes ses ficelles. Elle commence par me présenter un terrifiant dépliant en me disant " C'est très simple il y a 13 options" .. Le dépliant comporte un nombre fabuleux de colonnes, coefficients multiplicateurs etc, imbitable. Mais c'est fait exprès. ' Le but c'est de te faire croire que elle, elle va éclaircir ce merdier et gagner ainsi ta confiance. Comme je lui coupe ( gentiment) la parole plusieurs fois en lui disant non mais de toutes façons je ne prendrai pas ci ou ça, elle marque un soupçon de léger agacement et dit " laissez moi aller au bout de ma démonstration ". Mais le temps passe et je commence à avoir la tête comme un koukoulina. Elle a sorti une grosse calculette et fait mine de découvrir des pourcentages qu elle connait par coeur, et je sais d'avance tout ce qu'elle va dire. Ce qui ne manque pas quand j'aborde la question des mutuelles de Vladi et Louise. Je savais qu'elle allait me dire" nous les mamans on est toutes comme ça" et ça ne m'excede même pas mais ça me fatigue, j'en ai marre, ça fait au moins une heure que je suis là' De temps en temps elle sort faire des photocopies. Et je contemple alors fascinée son orchidée violette, et sa boîte à punaises. Elle a aussi, posé sur son bureau un petit oiseau qui doit être aimanté et sert apparemment de support à trombones. ( Il doit être aimanté). À un moment elle fait un geste un peu brusque et l'oiseau se met à chanter. Elle semble couverte de confusion " c est un cadeau d une amie" dit elle. Je m'en contre fous. " Bon je te pose là ne bouge plus" dit elle à l'oiseau. Je me dis que même ça, même cet intermède, doit être paramètré, prévu pour humaniser le RV, toute cette comédie m'insupporte. Mais bon,venfin c est fini. J enfile mon manteau. Et elle soudain et toujours avec le masque d'une amabilité douce et parfaite " Oh j'oubliais, vous en êtes où au point de vue autonomie ?" .Je fais semblant de ne pas comprendre. Je réponds " ça va je suis très autonome". " je veux dire en terme du risque de perte d'autonomie ?". Ah nous y voilà. Encore 20 minutes dans la vue sur les " garanties perte d'autonomie" et assurances obsèques. Son air pour me dire " en parler ne fait pas mourir " m'a donné envie d'être trépassée. Elle m'a raccompagnée jusqu'au hall en me remerciant pour ce " RV dense" a-t-elle dit.  Misère. Dire qu ils détruisent la sécu pour s'enrichir. Oui ça me tue.

Commentaires

Ah ! Ces mutuelles ainsi que toutes ces tracasseries administratives...on s'en passerait bien, moi la première..
Pour être franche, mon époux règle pour nous deux 165 euros par moi !! Je suis à 100 % pour certaines choses, donc elle ne me rembourse pas grand chose, surtout que malgré " l'âge" qui avance un peu, je me trouve en " bonne santé" ..il y a juste l'extérieur !!
Mais doit on franchir le pas et supprimer nos mutuelles ? L'envie est grande, la sécu on nous la montre du doigt ( pour une prise de sang que je souhaite à domicile une fois par mois ( 7 euros !) Je ruine la secu!! Et je laisse combien à la mutuelle !! Mais le risque zéro n'existant pas...on cotise toujours.. très fort ..

Écrit par : Jos | 19/12/2017

Répondre à ce commentaire

la tête en koukoulina, je compatis.

Écrit par : la Mère Castor | 19/12/2017

Répondre à ce commentaire

Je crois que je suis plus naïve que toi : je me serais laissée séduire par l'oiseau porte-trombones...

Écrit par : sabine | 19/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire