Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2017

"Quand nous aurons élevé nous-même les jeunes tigres..."

C'est un message d'une des filles de MèreGrand, Marie-Cécile, reçu ce matin: "Maman est partie ce matin, jour de la Saint Valentin".

 

Mèregrand nous pensons à vous très fort. Son dernier commentaire ici, il y a 8 jours, commençait par une phrase merveilleuse: "Quand nous aurons élevé nous-même les jeunes tigres...".

Vous nous avez tant donné, amie si précieuse. Nous vous embrassons ainsi que Marie-Cécile et toute la famille (sans oublier Marie Belette).

Commentaires

J'aimais les messages de mère-grand . J'avais lu aussi des billets de son blog, passionnants... Mère-grand laisse là un bel héritage !

Écrit par : sabine | 14/02/2017

Merci Sophie

Écrit par : Marie Belette | 14/02/2017

Triste nouvelle que m'a apprise Sophie ce matin. Pensées affectueuses pour Mère-Grand, qui avait toujours un mot gentil pour le lointain professeur Ronchon, et pensées pour ses enfants.

T.

Écrit par : Tanguy | 14/02/2017

Triste triste nouvelle, jamais il y a une semaine , nous ne l'aurions pensé nous si loin
Je regrette de pas avoir communiqué plus souvent avec elle
C'était une mine d'or de souvenirs et d'écriture, elle laisse bien du manque, elle s'inquiétait de nous tous
J'ai une profonde pensée pour cette dame charmante ainsi que pour ses enfants à qui elle pensait tant
Elle nous manquait déjà, elle va beaucoup nous manquer
Ses beaux écrits sont un témoignage d'une longue vie, toujours trop courte
Au revoir Meregrand, je vous apreciait beaucoup,

Écrit par : jos | 15/02/2017

Très chère Mère Grand..... avec quel délice je me,précipitais sur son blog, si merveilleusement écrit, si riche.

J'ai un peu correspondu avec elle, et je garde précieusement sa dernière carte, reçue il,y a moins d'un mois. Elle me disait profiter pleinement des l'instant présent...... sa disparition laisse un bien grand vide.

Écrit par : Julie | 15/02/2017

Au revoir très chère Mère-Grand, pensée à votre famille.

Écrit par : la Mère Castor | 15/02/2017

Merci Sophie pour nous avoir permis de croiser meregrand, c'est par un texte si émouvant sur un oiseau venu mourir dans les mains de son mari que j'ai fait sa connaissance. Je ne sais pourquoi ma relation avec ma mère ( partie il y a moins d'un an) s'en est trouvée plus sereine.

Écrit par : Marie Hatton | 15/02/2017

Marie, moi aussi, ce texte sur l'oiseau m'avait fait venir les larmes aux yeux. Tout le talent de Mère Grand était dans ce texte superbe et émouvant.

Écrit par : Julie | 16/02/2017

Moi même également, ce texte était émouvant
Il est bien dommage de ne pouvoir relire les textes de Mère grand
Doux repos pour elle

Écrit par : jos | 16/02/2017

Oui, impossible de relire les textes de notre chère Mère Grand. Un bug informatique a détruit la quasi totalité de ses écrits, si beaux et si riches. J'étais en admiration devant sa culture, le talent unique qu'elle avait de transmettre ses souvenirs, d'une fraîcheur incroyable.

Écrit par : Julie | 16/02/2017

chères toutes, comme tous vos messages sont touchants et comme elle aurait aimé lire les lire ! nul doute que, dans une dimension qui nous dépasse, elle repose en paix au côté de son cher époux et de son fils qui l'ont accueillie à bras ouverts ; enfin c'est comme cela que je me les représente et cette vision me fait du bien.
Je ne vous garantis rien mais je vais essayer de retrouver ce texte sur l'oiseau car un de mes frères avait sauvegardé une grande partie de ses textes sur son ordinateur, mais il y en avait tellement ! de plus maman enchaînait tous ses écrits sur un seul et même fichier Word, elle avait toujours été réfractaire au système "document/fichier/dossier" propre à Windows, j'avais beau lui expliquer : "tu fais comme quand tu écris une lettre, tu prends une nouvelle feuille blanche que tu classes dans une chemise que tu classes dans un gros dossier que tu classes dans ton placard..." peine perdue, elle avait commencé l'informatique à l'âge de 80 ans et même si ce fait est en lui même exceptionnel, elle avait quand même ses limites !
Je vous dis un grand MERCI d'avoir été des lectrices assidues, la tenue de son blog et vos réactions lui ont procuré beaucoup de satisfaction et ont égayé sa vieillesse. Je vous embrasse. MC

Écrit par : PCR | 21/02/2017

Les commentaires sont fermés.