Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2017

J'aimerais tellement voir le retable d'Issenheim

1024px-Mathis_Gothart_Grünewald_036 (1).jpg800px-Mathis_Gothart_Grünewald_043 (1).jpgRetable d'Issenheim, 1512

Avant la révolution, le retable (retable veut dire "arrière d'autel") se trouvait dans l'église du couvent d'Issenheim, un village à quelques kilomètres de Colmar. (aujourd'hui 3400 habitants). Il est maintenant dans un musée (apparemment privé) de Colmar.

11 panneaux en bois de tilleul le constituent . Quand il est fermé, c'est la Crucifixion qui s'offre aux regards. Le peintre Matthias Grunewald n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Ce n'est pas une oeuvre de chochotte.

Pendant la première et la deuxième guerre, il a été caché pour ne pas être détruit. C'est un chef d'oeuvre mondialement connu. Je voudrais tant le voir. (Julie je pense que tu l'as vu en vrai ?)

Commentaires

Oui, je l'ai vu et revu. Je ne vais jamais en Alsace sans aller au musee Unterlinden á Colmar. Il paraît que le musee après une rénovation très longue, consacre une salle entière à ce retable. J'ai aussi un livre de Agnès Lacau de saint Guilly qui en parle magnifiquement. Je suis en adoration totale devant ce chef d'œuvre.

Écrit par : Julie | 19/01/2017

Nous avons vraiment des goûts communs ! (A part le chocolat !!!!)

Écrit par : Sophie | 23/01/2017

Ce retable doit être magnifique, qu'elle oeuvre de cette envergure...Et si richement peinte..
Je suis toujours en admiration devant ces peintres, que l'on connaît peu ou pas, mais qui réussissent de telles oeuvres

Écrit par : jos | 21/01/2017

Moi aussi j'aimerais tant voir ce retable et toutes ces belles choses, mais on doit se contenter de ce que l'on a ... Heureusement les médias, internet, la télé nous font visiter et rêver, mais...Ce n'est pas identique à admirer de près ces merveilles...

Écrit par : jos | 21/01/2017

Nous pouvons rêver...c'est déjà beaucoup !

Écrit par : Sophie | 23/01/2017

Les commentaires sont fermés.