Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2016

Patraquerie

ROSE 1.png

ROSE 3.png 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis patraque aujourd'hui. Je suis à la maison. Pas de train, pas de métro, pas de boulot. J'ai juste fait un saut à New-York pour voter. Et deux lessives. Parce que quand même. Sinon, activité zéro. Une fatigue pas possible. Le regret de ma force d'antan. Je regarde le ciel, je lis, je pense à des trucs, j'écoute le calme de la maison. Les chats dorment. Il y a des bruits bizarres dans les radiateurs. Je ne suis ni lavée ni habillée. C'est assez minable. Mais je vais le faire. J'ai rendez-vous tout à l'heure chez le médecin pour qu'il me vaccine contre la grippe. Bon, ça ne sera pas trop trépidant: je vous rappelle que son cabinet est au rez de chaussée de l'immeuble !

Commentaires

Y'a toujours des bruits bizarres dans les radiateurs et j'aime ça. Repose toi bien Sophie.

Écrit par : sabine | 08/11/2016

"Les bruits bizarres des radiateurs"...tout un roman !

Écrit par : Sophie | 12/11/2016

Bonjour Sophie,
Du coup j'ai pris ton train aujourd'hui (mais en sens inverse) pour te remplacer car je suis à St-Cloud cette semaine pour des formations !

Écrit par : fred | 08/11/2016

Tu es à l'annexe de Paris X, "Métiers du livre" ? J'y ai donné des cours, option librairie, et c'est dans mes pires souvenirs ! Mais toi c'était intéressant ?

Écrit par : Sophie | 12/11/2016

Repose toi bien Sophie, au chaud, dehors il fait froid et il pleut,

Écrit par : jos | 09/11/2016

Merci Jos, aujourd'hui pas bougé !

Écrit par : Sophie | 12/11/2016

Repose toi chère Sophie. Qui ne serait claquée avec la vie que tu mènes !

Vendredi, férié, ça, c'est chouette.

J

Écrit par : Julie | 09/11/2016

Tu vas mieux? C'est une période très fatigante avec un été tardif qui passe presque directement à un hiver précoce, puis le changement d'heures et des "gens vulgaires" qui nous poussent un peu dans nos limites, dur, dur! Mais on y arrivera.

Écrit par : Fanfan | 12/11/2016

Les commentaires sont fermés.