Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2016

Ses rayures


d3488i76116h152244.jpg

 CHSr5-EUYAAJKMa.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Sonia Rykiel vient de mourir. Sans que j'aie jamais, hélas hélas , porté une de ses créations, -sauf en 1973 un pull en collaboration avec les 3 Suisses et que j'ai gardé très longtemps ! - elle m' a accompagnée toute ma jeunesse, toute ma vie ensuite. Ses rayures adorables, les coutures apparentes, la couleur noire délicatement rayée de vif...j'adorais les vêtements qu'elle inventait, ces pulls tout fins, fluides, gracieux, et ce couple qu'elle formait avec sa fille, ce qu'on devinait d'elles, et ce fils aveugle qu'elle a eu, et le couple aussi qu'elle formait avec Régine Desforges disparue elle aussi, ces deux-là, si "parisiennes" ! (croquées ici par Brétecher !) Cela ne m'empêche pas de penser à toutes les victimes du tremblement de terre en Italie et aux autres partout. Je ne pleure pas pour Sonia Rykiel, mes yeux sont secs. Mais c'est triste quand même, et elle a eu cette fin de vie atroce, dévorée par la maladie de Parkinson, après avoir inventé ces si  jolies rayures de papillon. Hein, quoi, vous dites ? Les papillons n'ont pas de rayures ? Pfff, on en rediscute d'ici peu !

Commentaires

Ses cheveux roux, ses pommettes saillantes...... (Je suis odieusement jalouse des gens qui ont des pommettes)..... Elle a eu une vie longue, mais je ne savais pas qu'elle avait eu cette affreuse maladie, ni qu'elle avait eu un fils aveugle.

Écrit par : Julie | 26/08/2016

Répondre à ce commentaire

Son fils est pianiste et compositeur.
Je suis d'accord avec toi : les pommettes c'est très beau !

Écrit par : Sophie | 28/08/2016

Écrire un commentaire