Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2016

Lilas, poivrons, guêpe, rabouilleuse.

lilas.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couv13017622.gif.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la-rabouilleuse-210145.jpg

la-rabouilleuse-210148.jpgcouv69564251.jpg

phrabouilleuse22.jpgLouise revient ce soir du tabac et m'apporte ce ravissant petit bouquet. Je le tiens dans la main et je demande à Tanguy de le photographier. On est sur le balcon car il n'y a plus beaucoup de lumière dans le salon. Louise porte un vêtement ravissant, rose poudré, une sorte de short accroché à un corsage avec des découpes sur les épaules. J'ai fait pour le déjeuner du poulet basquaise mais avec une nouvelle recette. En réalité, c'est plutôt un poulet avec une délicieuse sauce aux poivrons. Tout le monde dit "C'est très bon". Vladi raconte que toutes les nuits chez son père une guêpe l'embête. il soutient que c'est à cause du jaune de ses double-rideaux, que le jaune attire les guêpes. Il part chez Ikéa ventre à terre acheter des rideaux foncés. Pas de bol, il tombe sur le seul Ikéa de France sans rayon textile.

Au téléphone ce soir, maman dit qu'elle lit "La rabouilleuse". Je ne l'ai jamais lu. Et d'ailleurs je ne sais pas ce que c'est une rabouilleuse. Un genre de ravaudeuse ? mais pas du tout, c'est quelqu'un qui remue l'eau des rivières avec un bâton pour y pêcher des écrevisses. Je regarde sur internet et je vois que La rabouilleuse a été écrit (écrite ?) en 1842, que c'est la suite (?) du Curé de Tours.

Commentaires

C'est joli comme mot rabouilleuse, ça fait un peu scribouilleuse, j'aime bien.

Écrit par : sabine | 09/05/2016

Oui les mots en "euse" sont jolis... ravaudeuses, chapardeuses, bricoleuses, paresseuses...

Écrit par : Sophie | 09/05/2016

J'ai lu "le curé de Tours", mais pas "la Rabouilleuse". C'est bien Balzac, on ne s'en lasse pas.

Écrit par : Julie | 10/05/2016

Les commentaires sont fermés.