Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/12/2015

Je n'en retirerais pas un mot

Voici une chronique de Périco Légasse dans le Figaro, à laquelle je ne retirerais pas un mot tant je suis d'accord:

 

"Manuel Valls a parlé ce matin de guerre civile?

Un peu facile de crier au loup pour sauver les meubles et de prédire le pire pour remonter dans les sondages. Faire peur, en appeler à la panique nationale, quitte à mentir un peu et à trahir beaucoup, pour détourner la colère populaire, c'est la base même du fascisme. Quelle est la politique qui peut aujourd'hui conduire à la guerre civile? Qui est au pouvoir depuis 40 ans en général et 4 ans en particulier et nous a conduit à la situation actuelle? Qui s'est essuyé les pieds sur le référendum de 2005 quand 55% des Français avaient voté non à un traité constitutionnel mettant l'Europe sous l'emprise de Goldman Sachs et des marchés financiers dirigés depuis Wall Street? Qui a réduit l'école de la République à une machine à fabriquer des analphabètes? Qui a maintenu la suppression du service national pour que l'on ne mesure pas concrètement le niveau d'ignorance de la jeunesse? Qui a éradiqué la classe paysanne en laissant un syndicat agricole transformer nos campagnes en usines? Qui a installé sur tout le territoire des cités ghettos où l'en entasse l'immigré pour qu'il ne s'émancipe pas et devienne de la main d'oeuvre bon marché pour le patronat? Qui a autorisé les grandes surfaces à coloniser les grandes agglomérations et à s'emparer de 90% du marché de la consommation en étranglant les petits producteurs et les artisans créateurs d'emploi? Qui a autorisé la grande distribution à s'installer dans les centre ville, avec la bénédiction de M. Macron, pour éradiquer les derniers commerces de proximité?

On ne peut pas imputer tous ces échecs au seul premier ministre!

Qui avait dans ses rangs Jérôme Cahuzac au Ministère du budget? Qui appelle à voter pour les amis de Patrick Balkany et consorts au prix de la démission de ses militants? Qui fut si proche de Dominique Strauss Kahn en fermant, des années durant, les yeux et les oreilles sur des comportements indignes? Qui a supprimé les 60.000 places de prison qui devaient permettre à une population carcérale d'avoir des conditions moins inhumaines de détention pour ne pas transformer les cellules en école du crime? Qui a applaudi l'intervention en Libye avec les intellectuels de gauche pour faire de ce pays le futur Etat Islamique de l'Afrique du Nord? Qui au lendemain du 7 janvier a refusé de parler d'islamisme pour ne pas stigmatiser une religion? Qui après le 7 janvier a refusé de rétablir les contrôles aux frontières et dans les aéroports pour ne pas créer un climat d'insécurité? Qui au lendemain du 7 janvier a refusé d'intervenir dans les mosquées où des imams intégristes prêchent quotidiennement leur haine de la France? Qui s'acoquine et vend son âme contre les deniers du Qatar et de l'Arabie Saoudite? Qui refuse d'interpeller publiquement la Turquie à propos du pétrole de contrebande qui enrichit Daech? Qui a refusé de discuter avec la Russie pour étudier les moyens de combattre ensemble le terrorisme islamique? Qui a démantelé les services secrets au Ministère de l'Intérieur pour créer une cellule de statistique sur la baisse de la criminalité en France, empêchant des milliers de fonctionnaires compétents d'être sur le terrain? Qui n'a pas rétabli la police de proximité déconstruite par Sarkozy, seul instrument efficace de prévention contre la délinquance? Qui a laissé des lignes de bus du réseau nord de la RATP aux mains de militants islamistes? Qui durant le discours au Congrès de Versailles le 16 novembre n'a pas une seule fois utilisé le mot islamiste? Qui a promis une baisse assurée du chômage pourvu que l'on accepte de renoncer aux promesses électorales de la campagne présidentielle de 2012? Qui nous a vendu en grandes pompes une COP21 retentissante pour sauver le climat de la planète et qui va finir en flop magistral? Qui rackette les PME, les artisans, les commerçants avec le RSI? Qui saigne les classes moyennes avec une fiscalité qui appauvrit le pays et décrédibilise l'Etat? Qui, enfin, est entrain de négocier en douce et à l'insu des peuples le Traité transatlantique (TATFTA) qui veut mettre l'Europe à genoux devant le marché américain? Qui, qui, qui?

Vous balayez tout le spectre politique et géopolitique, il parlait en l'occurrence du Front National…

Qui veut la guerre civile? Celui qui s'accroche par tous les moyens à un pouvoir honni et discrédité ou 30% d'un électorat (+ 45% d'abstentionnistes) qui essaye de faire comprendre aux gouvernants de ce pays, qu'il n'en peut plus, qu'il n'en veut plus et qu'il est exaspéré d'avoir voté pour des menteurs et des tricheurs? Le meilleur moyen d'éviter la guerre civile, Monsieur le Premier Ministre, c'est de vous excuser d'avoir conduit ce grand pays là où il en est aujourd'hui et d'en tirer les conséquences politiques. Vous avez tout fait pour que cette partie du peuple Français en arrive à ce degré d'indignation et son égarement vous sert. Vous êtes le meilleur allié et le principal pourvoyeur en voix du Front National. Vous n'êtes pas habilité à donner des leçons de morale à ceux que vous avec jetés dans le désespoir. Silence Manuel! Et un peu de pudeur en ces heures difficiles. La guerre civile, c'est de votre discours dont elle se nourrit."

Commentaires

Oui beau texte qui touche dans le mille. Je rajouterais quand même : "Qui au soir de chaque élection dit qu'il a "entendu le message de colère des français" et appelle au "rassemblement" en utilisant la langue de bois la plus éculée qui fut jamais ?"

Écrit par : fred | 12/12/2015

Bonjour Fred. Des bises pour toi et Elise. On pense à vous et puis les jours passent, qui nous dévorent (enfin surtout moi; comme tu sais les profs ne foutent rien !!)

Écrit par : Sophie | 13/12/2015

Pour moi, la différence essentielle entre des dirigeants médiocres et le danger actuel, c'est que l'on n'a jamais vu un régime fasciste se remettre en cause à chaque élection, car il n'y a plus d'élections (cf régime de Pinochet, des colonels grecs et d'Hitler bien sûr sans oublier les régimes staliniens) et ce n'est pas un détail historique.
J'ajouterai que je ne souhaite vraiment pas voir ma fille ou ma petite-fille risquer sa vie chez une "faiseuse d'anges".
J'irai donc demain, sans enthousiasme, voter pour M. Estrosi et espère bien qu'après-demain, nous nous attaquerons ,chacun à sa mesure, à l'analyse des causes profondes de tous ces désastres et à l'action.
Je t'embrasse et te souhaite un bon w-e

Écrit par : Fanfan | 12/12/2015

Eh bien bon Estrosi !
Renseignez vous cependant : la remise en cause du planning familial par MMLP ne concerne pas la loi sur l'avortement, mais l'idéologie maçonnique qui est derrière et à laquelle il sert de tremplin et de caisse de résonance, avec bien sûr l'argent du contribuable :
".J’ai pris un engagement de campagne clair : je ne subventionnerai pas les associations communautaristes, de préférence étrangère ou politisées. Indéniablement, le planning familial est une association politisée. Ils défendent une certaine conception de la famille, que ce soit le mariage homosexuel, la PMA pour les couples homosexuels, la théorie du genre ou encore l’accueil des réfugiés. Pour toutes ces raisons là, ce n’est pas sain que le projet de santé qu’ils portent soit accaparé par une idéologie"
On n'aurait plus le droit de débattre et de contester en France, désormais ?

Quant à s'attaquer à quelque cause profonde dans le climat de terreur et la vacuité intellectuelle que font régner de concert Hollande Valls et consorts pour se maintenir au pouvoir, je crains que vous n'en ni le temps ni l'occasion tant la révolution sémantique en cours ne vous laissera guère penser autre chose que ce qu'ils veulent, à moins d'entrer dans une dissidence effectivement radicale...

Écrit par : solko | 12/12/2015

que vous n'en ayez ni le temps ni l'occasion, pardon...

Écrit par : solko | 12/12/2015

Fanfan, je ne pourrais jamais voter pour Estrosi. Déjà que je ne peux pas voter Bartolone. .Je les vomis tous.

Écrit par : Sophie | 13/12/2015

Sophie.....il n'y a rien à ajouter et vous êtes extrêmement lucide. Voici plus de 40 ans que je vois la FRANCE se "déglinguer" sans pouvoir rien faire....que se lamenter.
...Parfois je me demande POURQUOI la FRANCE de ma jeunesse
manque tellement de bon sens et de moralité....QUI va reprendre les rênes ? ? ? ?
M.L. 93 ans....Où est ma France ???

Écrit par : meregrand | 12/12/2015

Chère Marie-Louise, ce n'est pas moi qui ai écrit ce texte mais Légasse (qui écrit les critiques gastronomiques du Point ) et par ailleurs mari de Natacha Polony (que j'aime bien, si, si)

Écrit par : Sophie | 13/12/2015

Périco Legasse est un bon chroniqueur gastronomique et œnologique.

Écrit par : Julie | 12/12/2015

texte très juste
difficile ensuite de voter !! je vote quand même, mais dans tous ces discours différents. que penser ?

Écrit par : jos | 13/12/2015

On pense à vous aussi, sophie. Le SNES est accaparant, j'imagine. A bientôt.

Écrit par : fred | 13/12/2015

Moi, je ne pouvais pas - par action ou par omission - faire quoi que ce soit qui aide à l'élection de MMLP (celle dont on ne dit pas le nom, on pense à Voldemort!). Je pense qu'il n'y a pas de possibilité de continuer le débat si on voit les Francs-maçons partout, le complotisme m'est tout à fait étranger puis c'est dur de les reconnaître, par définition ils ne sont pas sur des fichiers et physiquement, on n'a pas de critères.
De plus, ton blog n'a peut-être pas vocation à accueillir ce genre d'affrontements.
Bonne soirée.

Écrit par : Fanfan | 13/12/2015

Bonne soirée, Fanfan, et merci

Écrit par : Julie | 13/12/2015

Julie, j'ai beaucoup aimé ton commentaire juste et synthétique.

Écrit par : Fanfan | 13/12/2015

Je voudrais réagir à une petite question dans l'article de Perico Legasse : "Qui rackette les PME, les artisans, les commerçants avec le RSI? "
Le Régime Social des Indépendants a été créé sous un gouvernement de droite, pour réunir les Caisses des Artisans et des Commerçants. Ils ont organisé la fusion dans de mauvaises conditions, ce qui a créé un certain nombre de problèmes informatiques et d'organisation.
Par ailleurs, les indépendants ne sont pas rackettés : ils touchent globalement + de prestations qu'ils ne versent en cotisations. Quand un commerçant tombe malade, il est bien content de pouvoir être remboursé, or cela nécessite de payer des cotisations...
Des études montrent que si les indépendants rejoignaient le Régime Général, il faudrait leur faire payer 30% de + pour que ce soit équivalent aux salariés, à revenu égal.

(et puis personnellement, le RSI me fait vivre - je bosse dans le service Carte Vitale, donc aucun intérêt à supprimer ce régime !)

Écrit par : Hervé | 15/12/2015

Région Centre....Nous avons très bien voté...mais nous avons eu peur entre deux dimanches....Quand TOUS nos dirigeants s'uniront- ils pour améliorer tout ce qui va mal !

Écrit par : meregrand | 16/12/2015

Les commentaires sont fermés.