Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2015

François Rebsamen souhaite un bon anniversaire à la pluie qui passe

595_001.jpgDemain "la pluie qui passe" - ex "tombés de l'éventail" - aura 7 ans. Et pour souhaiter un bon anniversaire à ce charmant blog (non?), un invité prestigieux a proposé d'ouvrir les festivités inhérentes à cet événement, François Rebsamen. Lui-même. Tout auréolé de sa réussite au ministère du travail. Il s'est proposé. Laissons-lui la parole.

- Je pars vraiment avec le sentiment d'avoir bien fait mon travail et avec l'estime des partenaires sociaux

- Euh oui ça vous l'avez déjà dit Monsieur, et ceci dit  ce n'est pas sûr, mais la pluie qui passe?

- La pluie qui passe a un tort, elle ne comporte aucune avancée pour les salariés

- Ah ?

- Oui, pas comme ma loi. Vous savez j'ai travaillé seize à dix-huit heures par jour.

- Vous avez inversé la courbe du chômage ?

- Ne soyez pas ineptes, la courbe du chômage est une vue de l'esprit. Ce qui compte c'est les chômeurs...

- En effet, on les compte.

- Pfff, ne plaisantez pas avec ce sujet. Ce sont des gens qui souffrent. Je croyais qu'il n'y avait que des fraudeurs ou des gros fainéants, croyez moi ce n'est pas le cas de tous, je dirais même, loin s'en faut.

- Alors vous quittez ce ministère à regret ?

- Avec beaucoup de regret. J'étais tout à fait capable d'être maire de Dijon en même temps.

- Pardon ?

- Oui, de faire les deux. Franchement il y  pas de quoi casser la patte à un canard.

- Bon, mais les 7 ans de la pluie qui passe?

- Ecoutez, en suis-je président?

-?

- Président d'honneur?

- ?

- Ou quelque poste honorifique?

- Ce n'est pas prévu. La pluie qui passe est un petit blog.

- Oui et je suis fort déçu.

- Vous ne me souhaitez rien? ça part en eau de boudin vos compliments !

- Madame, c'est vous qui devriez me faire des compliments ! Je ne sais pas moi, sur ma chemise à carreaux vichy, mon brushing, l'estime des partenaires sociaux, vous savez je me suis battu, Gattaz voulait qu'on ne paie plus les salariés, avec François on s'est battus comme des lions, Macron était d'accord avec Gattaz, mais moi je suis socialiste.

- Quel courage.

- Oui regardez mes belles rides du courage. Vous me trouvez beau?

- Euh...

- Je suis quand même le plus beau des ministres

- Mais là n'est pas le propos, crotte ! Et en plus c'est faux.

- Je crois que nous allons en rester là Madame. Je m'en vais

- Je ne vous retiens pas

- Si vous changez d'avis passez un coup de fil à ma secrétaire. A la mairie de Dijon. Prenez rendez-vous. J'accepterai vos hommages. Les fleurs aussi. Les roses.

- Plutôt mourir.

- Mourir pour moi, voilà ! Je le disais encore hier à François: je suis très populaire. Les journalistes sont jaloux. Les petits blogs insignifiants aussi apparemment. Je ne vous en veux pas. Je continue fier de moi mon chemin. Vous savez j'ai le sentiment d'avoir bien fait mon travail et l'estime des partenaires sociaux.

 

 

Commentaires

C'est François Rebsamen qui a dit lors d'une interview : " Non non, parce qu'il ne s'agit pas d'inverser la courbe du chômage, il faut faire diminuer le nombre de chômeurs, c'est ça qui pèse sur le moral des Français".

Écrit par : sabine | 11/08/2015

Oui c'est lui, quel homme !

Écrit par : Sophie | 14/08/2015

Et bon anniversaire à la pluie qui passe ! Qu'elle passe et repasse longtemps encore...

Écrit par : sabine | 11/08/2015

Merci Sabine !

Écrit par : Sophie | 14/08/2015

Déjà 7 ans...nous nous sommes connues pourtant en 2012, sous " l'éventail" je crois, un soir gris et frisquet malgré le feu d'artifice...mais peut être ma mémoire me fait défaut ?
Bon anniversaire alors et que cette pluie passe encore longtemps, mais qu'elle nous apporte à nous bretons du bout de la terre un tout petit peu de chaleur....pour ceux qui ne peuvent pas partir et profiter un peu de dehors, nettoyer aussi le jardin, faire les peintures dehors..portes ....

Écrit par : jos | 12/08/2015

Sept ans.....sans compter l'eventail, je suis pantoise.

Profite bien de la fraîcheur bretonne. Si tu vas a la grève du Man, bois une tasse de thé à ma santé

Écrit par : Julie | 12/08/2015

Non non, 7 ans EN COMPTANT l'éventail !

Comment ça s'est passé hier à Orsay ?

Écrit par : Sophie | 14/08/2015

Les commentaires sont fermés.