Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2015

Polype et la grande Duchesse

url.jpg

 La grande Duchesse qui se réveille comme d'habitude à 5 heures et demie - la grande duchesse est comme ça- se souvient  qu'elle a le droit de boire un thé avant d'aller se faire opérer car elle est convoquée à 9 heures et l'anesthésiste a insisté : "Si, si vous pouvez boire un thé jusqu'à 6 heures et demie pas de problème" mais la grande duchesse se méfie c'est peut-être un piège. La grande duchesse sera à jeun, la grande duchesse a des principes. C'est une duchesse. Donc la grande duchesse boit avec fierté un petit quart de verre d'eau. C'est aujourd'hui la journée de la Résistance, non? La grande duchesse se voit au Panthéon.

Et qui marche trois heures plus tard sous les arbres fleuris vers l'hôpital? Une duchesse à jeun, sans sac sans rien, avec seulement la Dame de Montsoreau à la main et glissées dedans carte vitale et carte d'identité (ils veulent la carte d'identité maintenant pour t'opérer), c'est une journée splendide pour se faire opérer. La grande duchesse pense: "si je meurs sur la table d'opération, les gens se souviendront, lls diront "c'était une journée splendide, la plus belle journée du mois de mai et elle est morte, comme ça". Certains vingt ans plus tard en sangloteront encore. Bref.

La grande duchesse se dirige vers les ascenseurs. Il est 9 heures moins le quart, elle a RV au 6ème. Arrive alors le plus bel interne que la terre ait porté, un grand brun en blouse blanche très jeune, dépassant l'entendement (de beauté. Et de jeunesse) La duchesse souhaite soudain que l'ascenseur tombe en panne. Quoiqu'il revienne à la vérité de dire que cette apparition céleste, comment dire, voilà: ne la calcule pas (la duchesse a entendu des jeunes parler comme ça, ma chère leur vocabulaire est si amusant!). Hélas voilà le 6ème, bye bye beauté, bonjour vieux lino déchiré.

C'est ainsi qu'à 9 heures dix, la duchesse est introduite dans un salon partagé par trois rideaux jaune-moche, avec une patiente dans chaque espace. A elle on a gardé l'espace du milieu. Dans chaque espace il y a un fauteuil pouvant se baisser, se relever. Et à vrai dire il n'y a rien d'autre. Et sur le fauteuil dans un sac en plastique transparent "de quoi vous habiller et vous pouvez vous habiller maintenant, mais si vous voulez, la charlotte sur la tête à la dernière minute" dit l'infirmière qui comprend bien qu'une duchesse ne peut pas avoir sur la tête une charlotte sans perdre une part de sa majesté. Elle trouve ça désolant qu'il n'y ait pas pour les duchesses de plus jolis chapeaux. C'est toujours très gênant pour les duchesses.

La grande duchesse se déshabille et enfile son tablier en papier qui laisse voir les fesses derrière et ses chaussons en papier. On vient lui faire une prise de sang. Puis on lui demande son nom, son prénom, son âge, son adresse et est-elle bien à jeun ? ("Oui! crie la duchesse) A-t-elle des clous ou des plaques dans les os? Quelqu'un viendra-t-il la chercher? A-t-elle des allergies?- Oui au Petit Prince et à René Char.-Etc. Puis on lui dit d'attendre.

La duchesse ouvre la Dame de Montsoreau mais la télé est allumée en face d'elle tout près, c'est impossible de lire. Grrrr pense la duchesse. En plus c'est Amour gloire et beauté. La duchesse se sent soudain très déprimée. Elle s'assoupit. Elle rêve. (Une duchesse ne raconte jamais ses rêves)..................................................................................................................

Le brancardier est souriant. La duchesse dit "je peux aller à pied au bloc, ça va très bien". Le brancardier ne sourit plus. ll pense qu'elle est toc toc. Et en plus elle menace son emploi. Bon en même temps la duchesse pensait que le bloc était tout près, tu parles, elle fait des kilomètres sur ce brancard, les yeux au plafond- qui n'est pas de la chapelle Sixtine- il va très vite, elle a mal au coeur, il est en plein excès de vitesse. Ah ça y est, brusque arrêt. Il dit "C'est un peu embouteillé". La duchesse rit niaisement. Il ajoute encouragé par ce rire niais: "C'est l'heure de pointe". Ah ah. Ils rient ensemble. La duchesse aime rire avec le peuple. "Je vous mets dans cette pièce en attendant, mes collègues vont s'occuper de vous. Bonne journée Madame". Il est très gentil et d'ailleurs toute la journée tout le monde est gentil.

La duchesse est donc sur son brancard, accolée à un autre brancard, lui-même accolé à un autre brancard. On dirait des bateaux à quai (une poète cette duchesse). Elle se soulève sur un coude pour regarder. C'est un monsieur d'un certain âge à coté. Elle ne sait pas s'il dort ou s'il est mort. Puis deux minutes après, elle sait tout de lui, une infirmière vient lui poser toutes les questions légales pour la dixième fois. Donc j'apprends qu'il est né en 1940, qu'il a pris une douche ce matin, qu'il est à jeun (mais à jeun à jeun? ou il a bu un thé? faut savoir) et qu'il va se faire opérer d'une hernie. On lui demande  plusieurs fois: "de quel côté?" "A droite" répond-il à chaque fois calmement (C'est un duc je pense).

A ma gauche une porte tient avec une bande velpeau.

à suivre

Commentaires

Bonjour Sophie, il y a 4 ans, je vivais les mêmes tourments. Même interne, même brancardier, mêmes couloirs interminables, même tunique, même polype. Allez, le plus dur est passé. Reposez vous bien

Écrit par : Marie Hatton | 28/05/2015

Merci Marie !

Écrit par : Sophie | 29/05/2015

Chère grande duchesse, je me permets respectueusement de vous conseiller de bien vous reposer toute la journée, et encore demain, et plus, si nécessaire.

Rien qui donne plus mal au cœur que les transports allongés.

Les gens qui travaillent dans les hôpitaux sont adorables en général, alors qu'ils ont des conditions de travail de plus en plus difficiles.

Écrit par : Julie | 28/05/2015

Oui je les taquine dans mes billets mais j'ai une grande estime pour eux tous.

Écrit par : Sophie | 29/05/2015

J'attends la suite des aventures de la grande duchesse avec impatience, tellement je me suis régalée avec ce premier épisode !!!!

Écrit par : sabine | 28/05/2015

Sââââbine, vous êtes un chou !

Écrit par : La grande duchesse | 29/05/2015

bonjour sophie
pardonne moi d'avoir oublié ta fête et ton operation
bonne fête sophie en retard
ton texte m'a rappelé tant de souvenirs....
repose toi bien. je t'embrasse bien fort

Écrit par : jos | 28/05/2015

Merci Jos, tout va bien! Gros bisous.

Écrit par : Sophie | 29/05/2015

Les commentaires sont fermés.