Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2015

Very funny

the-diary-of-a-provincial-lady.jpg258880267.JPG249823.jpg517iBnXTkPL._SY344_BO1,204,203,200_.jpgbook392.jpgprovincial-lady1.jpg3235500.jpge-m-delafield.jpg

 

Photo-0463.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Hier je suis allée à la Fnac. Regarder. Bon, beaucoup de mochetés bien sûr. Encore que ça soit si subjectif, hein, je ne vous le fais pas dire. Mais j'en suis repartie avec un petit trésor, un livre vraiment très amusant, charmant, ce "Pas facile d'être une lady !"

Je trouve idiot d'avoir traduit comme ça le vrai titre qui est "Journal d'une lady provinciale" (paru en 1930), et en même temps aurais-je eu l'oeil attiré par ce titre-là ? ce n'est pas certain, donc finalement les éditeurs n'ont peut-être pas tort !

Edmée Elisabeth Dashwood (ici en robe rayée, pseudonyme: Delafield) est née en 1890 et elle est morte en 1943. Il semble qu'elle a écrit plein de trucs. Je ne la connaissais pas du tout. Elle est très drôle. Pour vous dire, j'en ai lu des passages à voix haute à mon chéri hier soir pendant qu'il écrivait un tract du SNES, eh bien les commissures de ses lèvres se sont légèrement relevées. C'est dire. Car il a le rire tonitruant, mais 1/ quand il écrit un tract il est plus chiant que Bruno Le Maire en col roulé expliquant son programme 2/ je suis au regret de le dire mais il n'aime pas les livres écrits par des femmes 3/ il déteste les profs d'anglais (cela n'a rien à voir mais quand même) 4/ je pense qu'il déteste que je lui lise des passages de livre à voix haute.

Certes il faut aimer les histoires d'anglaises qui se tourmentent pour leurs bulbes de jonquille, vont à des soirées déguisées paroissiales ineptes, et ont des maris moins enthousiastes qu'elles pour ces activités...

Mais en fait...avouez...c'est universel !

Commentaires

C'est une lumineuse idée de nous montrer toutes ces couvertures. Celui où monsieur dort dans son fauteuil, un écheveau de laine sur les bras, me fait rire...

Écrit par : sabine | 03/04/2015

Ah c'est un écheveau de laine! Merci Sabine, je me demandais en vrai ce que c'était; mes suppositions étaient bizarres....

Écrit par : Sophie | 05/04/2015

ça fait envie, j'aime : les romans anglais, les romancières anglaises particulièrement, les romancières anglaises qui racontent leur vie. Et puis, s'appeler Dashwood comme une héroïne de Jane Austen, c'est le pompon.

Écrit par : la Mère Castor | 03/04/2015

Elle aime les plantes, les enfants, et elle est désopilante, je suis sûre que ça te plairait !

Écrit par : Sophie | 05/04/2015

Tant qu'il lit de temps en temps un blogue écrit par une femme...

Écrit par : tanguy | 03/04/2015

Monsieur est trop bon.

Écrit par : Sophie | 05/04/2015

Ce qui me fait me tordre de rire quand je le lis pour moi devient à peine drôle ou même franchement nul quand je le lis tout haut à mon époux.... En revanche, lui n'hésite pas à me déranger (!!!) pour me montrer une blague nullissime sur internet, ou un truc que j'ai déjà vu cent fois. Je n'ai jamais vu Bruno le Maire en col roulé, alors je ne me rends pas compte du degré de chiantitude.

Écrit par : Julie | 03/04/2015

Bruno Le Maire en col roulé c'est un peu comme....non, je ne trouve pas de comparaison !

Écrit par : Sophie | 05/04/2015

Les commentaires sont fermés.