Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2015

Les tenants et les aboutissants

Photo-0465.jpgMon père disait toujours "On ne peut pas juger. On ne connait pas les tenants et les aboutissants". Il disait aussi que les articles des journaux étaient truffés d'erreurs. D'une façon générale mes parents ne jugeaient pas les autres, ne se mêlaient jamais de leurs vies,  et avaient le plus grand mépris pour les discussions de comptoir.

Leur attitude me rendait dingue. C'est seulement depuis quelques années que j'en comprends le prix inestimable.

Et en même temps, il me reste quelque chose de cet énervement à ne pas se prononcer.

Disons que d'une façon générale mon père agissait, il ne parlait pas. Maman aujourd'hui, ne se plaint jamais. Bordel, je suis si différente.

 

Commentaires

Heureusement que tu es différente ! Tu ne nous aurais pas régalé de ton blog si tu avais été comme eux. Non ?

Écrit par : sabine | 02/04/2015

C'est certain: je suis nettement moins pudique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
(merci ma Sabine)

Écrit par : Sophie | 02/04/2015

Je crois que mes parents ne parlaient pas des autres,je n'aime pas trop non plus, mes enfants non plus, ce n'est pas de l'indifférence, je ne juge pas, ne condamne pas...j'aimerais une paix éternelle, un bonheur si difficile à trouver,
Tes tulipes apportent une belle lumière

Écrit par : jos | 03/04/2015

Je crois que mes parents ne parlaient pas des autres,je n'aime pas trop non plus, mes enfants non plus, ce n'est pas de l'indifférence, je ne juge pas, ne condamne pas...j'aimerais une paix éternelle, un bonheur si difficile à trouver,
Tes tulipes apportent une belle lumière

Écrit par : jos | 03/04/2015

Je crois que mes parents ne parlaient pas des autres,je n'aime pas trop non plus, mes enfants non plus, ce n'est pas de l'indifférence, je ne juge pas, ne condamne pas...j'aimerais une paix éternelle, un bonheur si difficile à trouver,
Tes tulipes apportent une belle lumière

Écrit par : jos | 03/04/2015

Compte triple!!!! Je joue au scrabble!!!

Écrit par : jos | 03/04/2015

En effet !
En effet !
En effet !

Écrit par : Sophie | 05/04/2015

Mes parents ne jugeaient pas souvent non plus, papa posait souvent la question :"qu'est ce que nous aurions fait à sa (leur) place ?"

Maman prenait souvent le contre pied des discussions de lavoir, où, en ces temps reculés, on condamnait la malheureuse qui se retrouvait enceinte sans avoir de mari, les femmes notaient sur un calendrier la date des mariages et comptaient si le compte de mois était bien là à la naissance du premier enfant......

J'ai tendance à ne jamais être du même avis que la majorité, souvent ça me fatigue, ça me stresse, j'évite les discussions et je deviens sauvage.

Écrit par : Julie | 03/04/2015

Moi aussi j'ai l'esprit de contradiction. Je suis d'accord, c'est épuisant !!!!

Écrit par : Sophie | 05/04/2015

Bonjour à toutes, surtout à Sophie qui nous distrait et nous réjouit quand nous avons du vague à l'âme.
Je vous écrit ce tout petit mot pour vous souhaiter de JOYEUSES PAQUES ...je voulais le faire sur mon BLOG, mais ce désespérant JUPITER est retourné aux Enfers, en me privant : une fois de plus de Blogspace....et je ne sais ce qu'il a contre moi ! ! ! !
Bon, soyons ZEN et faisons autre chose....
Je souhaite à toutes un heureux printemps ensoleillé.....et je vous embrasse, meregrand

Écrit par : meregrand | 03/04/2015

Quel pénible ce Jupiter !
Je vous embrasse très très fort !

Écrit par : Sophie | 05/04/2015

Il commence à nous gaver grave, ce maudit Jupiter !

Écrit par : Julie | 03/04/2015

Voilà: c'est ça !

Écrit par : Sophie | 05/04/2015

Les commentaires sont fermés.