Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2015

La radieuse beauté de la contralto Giuseppina Grassini, presque enlevée par Napoléon qui l'avait éblouie, et qui s'ennuya affreusement auprès de lui (elle me l'a dit)

grassini portrait-detail.jpg

 grassini.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Elizabeth Vigée-Lebrunf14.highres.png

Commentaires

Je ne suis pas étonnée qu'elle se soit ennuyée avec Napoléon, il ne pensait qu'à faire la guerre.

Écrit par : Julie | 05/01/2015

Encore une artiste attirée par les hommes de pouvoir ?

Écrit par : sabine | 06/01/2015

Les commentaires sont fermés.