Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2014

La recrudescence

Photo-0370.jpgAu boulot tout le monde parle de la recrudescence. De la recrudescence de quoi? De la coqueluche. Une collègue l'a attrapée. Alors tout le monde appelle sa mère: "Maman je l'ai eue?". Et toutes les mères disent - non sans un malin plaisir- :"franchement je ne m'en souviens plus". La tête de tout le monde, la tête dépitée, la tête d'enfant déçu que sa maman ne s'en rappelle plus. Sans doute qu'elle devrait. elles devraient toutes absolument, et savoir si ça a commencé un mardi ou un jeudi.

Mais franchement, non, sans façon, non merci, pour les mamans cette époque là est bien finie.Et gros-jean comme devant, tout le monde voit bien que nos maladies d'enfant tout le monde s'en fout, et en premier lieu, bien fait pour nous, nos mères qui, ça va, grandis, tu vois pas qu'elles, elles se débrouillent bien sans mère ?

 

Commentaires

oh, quel ton !... beau billet ! (je m'essaie aux phrases exclamatives après les interrogatives relevées par vos soins)
je vais appeler la mienne, en cas de recrudescence qui s'en viendrait toucher mon coin.
bonne journée

Écrit par : mikael | 25/09/2014

Merci Mikael !!!!

Écrit par : Sophie | 26/09/2014

Nous assistons en ce moment à une recrudescence de sarkozyte aigüe.

Je n'ai pas eu la coqueluche, ma soeur l'a eue.

Écrit par : Julie | 25/09/2014

La Sarkozyte c'est quand on l'aime ou quand on l'aime pas?

Écrit par : Sophie | 26/09/2014

On se débrouille sans nos mères enfin on fait semblant, mais c'est plus difficile. Elles emportent avec elles nos petites enfances, définitivement.

Écrit par : la Mère Castor | 25/09/2014

Vive nos mères....

Écrit par : Sophie | 26/09/2014

J'aime aussi beaucoup ce que tu as écris, c'est super bien vu pour les relations mère-fille

Écrit par : Fanfan | 25/09/2014

On est trop dures avec nos mères

Écrit par : Sophie | 26/09/2014

La sarkozyte, c'est quand on en est fan.

Écrit par : Julie | 27/09/2014

Les commentaires sont fermés.