Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2014

Une robe merveilleuse, de la couleur du crépi de la maison de son enfance à Granville

l-exposition-les-annees-50-au-musee-galliera.jpgC'est une robe de la première collection Christian Dior (1905-1957) de 1947, exposée au musée Galliéra en ce moment jusqu'en novembre. Elle s'appelle "Bonbon" (la robe, pas l'exposition. L'exposition s'appelle Les années cinquante. C'est 8 € l'entrée. Je ne l'ai pas vue).

3.jpg

 Christian-Dior-Paul-Strecker.jpgpeint par Paul Strecker (1900-1950)1.jpg

Commentaires

J'aime bien Granville, les plages du Cotentin sont charmantes, j'ai vécu à Coutances plusieurs années, tu connais?

Écrit par : Fanfan | 08/09/2014

Je ne connais pas et c'est un endroit (Grandville) où j'aimerais bien aller, je sens que ça me plairait beaucoup !

Écrit par : Sophie | 08/09/2014

Je suis allée une fois à Grandville, au cours d'une petite virée en Normandie. C'est très joli, mais je n'ai pas vu la maison au crépi rose.

Écrit par : Julie | 10/09/2014

Si j'ai bien compris cette maison est devenue un musée Christian Dior

Écrit par : Sophie | 11/09/2014

Cette robe est intemporelle, on la porterait volontiers aujourd'hui, à condition d'avoir la taille de guêpe requise. Cette mode était exquise, féminine, élégante.

Écrit par : Julie | 10/09/2014

Le musée Galliéra ! Qui ne nous montre que des merveilles ! J'ai beaucoup aimé la mode de Christian Dior, je copais toutes les robes et manteaux, je copiais toutes les robes qui me plaisaient..si je retrouve des photos je vous les montrerai, j'avais une talle de guêpe malgré mes quatre enfants et toutes ses robes me plaisaient...fini pour moi, les tailles de guêpe mais je me revois dans ces soiries que je ramenais de LYON, En ce temps béni d'après guerre, tout le monde était très élégant...et puis il y avait des baptèmes, des fiançailles, des mariages, des Premières communions et dans une grande famille - des deux côtés - il y avait toujours une occasion de faire une nouvelle robe...ce défaut ne m'a pas quittée, je ne sais plus où mettre mes tenues de grande sorties....!Toutes démodées

Écrit par : mèregrand | 10/09/2014

"Toujours une occasion d'une nouvelle robe": que c'est joli !

Écrit par : Sophie | 10/09/2014

Ce n'était pas une erreur, on écrit bien "Granville"

Écrit par : Fanfan | 10/09/2014

Oui oui c'est Granville ! Fanfan ma parenthèse ce n'était pas pour te corriger ! c'était pour dire que j'aimerais bien y aller (hé ! je ne me suis pas trompée dans le titre !!!)

Écrit par : Sophie | 10/09/2014

Tiens, j'ai écrit aussi Grandville avec un "d" fautif.....

Écrit par : Julie | 10/09/2014

En regardant la photo de Christian Dior garçonnet, je suis frappée par l'élégance de sa pose, le pied légèrement décalé, la main dans la poche.....le portrait fait bien ressortir aussi cette élégance naturelle.

Écrit par : Julie | 10/09/2014

L'élégance incarnée !(un peu comme moi. Je rigole !)

Écrit par : Sophie | 11/09/2014

C'était un couturier qui aimait les femmes, aimait les embellir, il avait trouvé les formes qui les rendaient belles, élégantes, ce n'est pas comme maintenant où certains "artistes" de la haute couture font vraiment des trucs abominables.

Écrit par : Julie | 11/09/2014

J'ai un beau-frère qui dit toujours: "...du temps où on savait habiller la femme" !!!!!!

Écrit par : Sophie | 11/09/2014

Les commentaires sont fermés.