Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2014

Le restaurant indien

40795948.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hier midi nous voilà partis à la recherche du restaurant indien -"indien et pakistanais" dit la façade (regarder où est le Pakistan par rapport à l'Inde, au Sud ou quoi?) dans cette région indienne réputée pour sa beauté, qui s'appelle Montigny-Le-Bretonneux.

Il pleut des cordes. C'est la mousson. C'est aussi le dernier jour pour bénéficier de ce cadeau, un bon pour 4 repas dans ce restaurant inconnu, même du donateur, on sera sept, les 3 autres paieront et hop là!

N'est-il pas nécessaire de se perdre un peu en voyage? Nous nous perdons. Le restaurant aussi. Est perdu. Dans une zone pavillonaire dont  certains diraient qu'elle est "improbable".

Pas de vache sacrée à l'horizon, je pense qu'elles faisaient le pont.

Bref.

Nous voilà arrivés. Les premiers. Ouh c'est les mille et une nuits. Le TajMahal. Dehors il pleut très fort et nous avons très faim. On grignote des nam au cumin craquants comme mon amoureux. A la table à côté, les gens consultent le menu en silence pendant si longtemps que ça en est fascinant. Ils sont six ou sept, le menton plongé dans la carte comme si c'était une affaire de vie ou de mort. (Je déteste les gens qui mettent longtemps à choisir au restaurant ou qui demandent cent mille explications).

Deux Trois quarts d' heure plus tard on est tous là. Nous on consulte le menu bruyamment. J'aime mieux ça. Le patron vient prendre la commande. C'est le sosie de Gary Cooper -je vous jure- mais sa peau est couleur chocolat.

Quand on sort du restaurant il pleut moins fort, il crachine, il est quatre heures, l'herbe devant le restaurant est verte comme la sauce à la menthe pimentée  qui accompagnait les espèces de petites saucisses ratatinées (n'y voyez rien de sexuel, merci) qui constituaient mon hors d'oeuvre. Des grands pissenlits poussent dedans. Dans la voiture sur le chemin du retour, une nouvelle averse fait crépiter (euh?) les gouttes sur le toit. Je suis avec toi.

Les arbres au bord de la route sont magnifiques. Ton frère a dit qu'il avait un noisetier dans son jardin. Ton père a pris deux cafés.

Montigny-le-Bretonneux faisait partie autrefois du domaine du parc de Versailles. Y sont situés aujourd'hui de nombreux sièges d'entreprises internationales. Le dernier est Mercédès. Et les habitants s'appellent les ignymontains.

Rien de moins prétentieux que ce petit restaurant indien.

 

 

 

 

Commentaires

J'espère que vous avez bien mangé dans cet endroit réputé joli, c'est la vallée de Chevreuse ou je me trompe ?
quand je travaillais, le fils d'une résidente habitait "voisin le bretonneux", c'était "pompeux!" et le fils tout autant !, pour nous les bretons du bout du monde, ignorants...de la grande ville....pff..

Écrit par : jos | 12/05/2014

Hello Jos, non ce n'est pas la vallée de Chevreuse même si c'est dans les Yvelines (très grand département!), c'est plutôt ce qu'on appelle une "ville moderne" et ce restaurant n'est pas "chic" du tout, il est simple comme j'aime

Écrit par : Sophie | 14/05/2014

le "pff" n'est pour personne mais pour se monsieur qui venait voir sa maman une fois par an et trouvait qu'elle "vieillissait"!!!moi si je regarde 2 ans en arrière, c'est pareil!!!

Écrit par : jos | 12/05/2014

Que dire de ce texte ? N'ayons pas peur des mots, il est magnifique. De l'humour comme s'il en pleuvait (tiens, ça tombe bien), et en même temps, ce que j'adore, la "tranche de vie", les clients qui hésitent pendant des heures à choisir le menu.

Elles étaient quand même bonnes, tes saucisses ratatinées ? Comme ça, on n'a pas très envie.

Écrit par : Julie | 12/05/2014

L'agneau très pimenté qui suivait était très bon ! (les saucisses décevantes, rigolotes !). Merci Julie pour tes choses aimables sur le billet, ça me fait plaisir !

Écrit par : Sophie | 14/05/2014

J'adore la robe en petits choux.

Écrit par : Julie | 12/05/2014

Oh la la, mi tambièn !

Écrit par : Sophie | 14/05/2014

Je connais bien cette petite ville, emplie de maisons pavillonnaires...il y a trente ans...Ma fille et mon gendre y habitaient...ce n'était pas gai! La preuve, c'est que ma fille a changé de mari...les enfants 35 et 39 ans y ont vécu une partie de leur jeunesse...quelques années...puis ont changé pas mal de fois pour atterrir à BLOIS, c'est mieux. Avec un nouveau mari.....
Ce doit être terriblement transformé ! Tant mieux...et ce n'était pas drôle pour aller les voir dans ce désert....J'aime bien votre récit, j'essaie de m'imaginer ce pays autrement...Merci !
M.L.

Écrit par : meregrand | 12/05/2014

Le monde est petit, comme on dit ! Je vous embrasse Mèregrand de mon coeur.

Écrit par : Sophie | 14/05/2014

Hum, des nams au cumin craquants comme ton amoureux... tout est délicieux dans ce billet ! merci de nous le faire partager.

Écrit par : sabine | 12/05/2014

Toi aussi t'es craquante ma Sabine !

Écrit par : Sophie | 14/05/2014

J' ai beaucoup aimé ton billet Sophie, tu as une manière remarquable de relater de simples réalités en petit roman ; sur le coup je ne commente pas bien, la poésie est "sortie" hors de moi...

Écrit par : jos | 14/05/2014

Les commentaires sont fermés.