Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2014

Un jour je ne reviendrai jamais

bach_col.jpgJean-Sébastien Bach

Commentaires

Moi non plus !

Écrit par : sabine | 06/05/2014

Bien joué !

Écrit par : Sophie | 09/05/2014

Pas l'air commode, le père Jean-Sébastien, mais quel génie !

Écrit par : Julie | 07/05/2014

Un talent prometteur...

Écrit par : Sophie | 09/05/2014

Il est triste le Sire..
Tu ne reviendras jamais où ?

Écrit par : jos | 08/05/2014

Jos, c'est une phrase qui passait dans ma tête pas une "vraie" phrase

Écrit par : Sophie | 09/05/2014

ah! bon , je pensais bien mais on peut ne jamais vouloir revenir quelque part....j'ai des endroits ainsi...

Écrit par : jos | 10/05/2014

Un jour
Il y aura autre chose que le jour
Une chose plus franche, que l'on appellera le Jodel
Une encore, translucide comme l'arcanson
Que l'on s'enchâssera dans l'oeil d'un geste élégant
Il y aura l'auraille, plus cruel
Le volutin, plus dégagé
Le comble, moins sempiternel
Le baouf, toujours enneigé
Il y aura le chalamondre
L'ivrunini, le baroïque
Et tout un planté d'analognes
Les heures seront différentes
Pas pareilles, sans résultat
Inutile de fixer maintenant
Le détail précis de tout ça
Une certitude subsiste : un jour
Il y aura autre chose que le jour.

Boris VIAN

Écrit par : fred | 10/05/2014

Oui Fred, un jour il y aura autre chose que le jour, un autre endroit aussi...
Il avait des phrases et des mots magnifiques Boris Vian, écrivain, musicien, avec des idées sombres ; quand j'étais jeune j'avais quelques livres de lui, il était de ce temps 1968, de mes 20 ans!!! son destin fut court,
la vie nous met là où est "notre destin", même à notre encontre, attendons cet autre jour en vivant le temps présent du mieux possible... mille bises

Écrit par : jos | 11/05/2014

Je ne connaissais pas ce texte de Boris Vian, je l'aime beaucoup. Il avait un talent fou, guère reconnu de son vivant, triste destin, il a vécu peu, mais intensément.

Écrit par : Julie | 11/05/2014

J'ai eu une période "Boris Vian", moi aussi, j'ai même failli lui consacrer mon mémoire de maîtrise et puis... me suis lassée.

Écrit par : Fanfan | 11/05/2014

Fanfan, la vie nous fait nous lasser de ce que l'on aime à une certaine période de notre vie et on passe à autre chose, jusqu'à ce moment redouté et angoissant de ne plus avoir envie.....

Écrit par : jos | 12/05/2014

Les commentaires sont fermés.