Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2014

Louis Delaporte (1842-1925) un jour de pluie

3493823_3_9228_vue-ideale-d-angkor-vat-a-vol-d-oiseau-dans_7b3268cb975742acf91d0b3110901854.jpgangkor-aquarelle-vue-perron-nord-terrasse-elephants2.jpginfos-prat-activites.jpgDelaporte2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis Delaporte, enseigne de vaisseau, découvre Angkor en 1866. Il a 24 ans. Il joue du violon, il dessine. D'Angkor il dit "La réalité dépasse le plus beau rêve".

Il ramène alors après plusieurs expéditions compliquées, des caisses entières de beautés - ce qui peut prêter à débat n'est-ce-pas, conversation parfaite pour un jour de pluie comme aujourd'hui- et pousse peut-être le bouchon si loin que le Louvre ne les accepte pas (ou alors le Louvre trouvait ça moche). Toute sa cargaison est alors exposée de 1875 (en 1878 l'Exposition Universelle présentant une reconstitution de la chaussée des géants, émerveille)  jusqu'en 1925 au musée du Trocadéro et rejoint ensuite le musée Guimet.

Où vient de se tenir une exposition où il est mis à l'honneur, que j'ai ratée, et qui s'est terminée le 27 janvier.

Le site internet du musée Guimet pour cette exposition est très beau.

 (Et Delaporte ? Ces deux portraits? Splendides !)

Et sur le site gratuit de la BNF (Gallica)

on peut lire en entier "Voyage au Cambodge" de Delaporte, paru en 1880. Ce qui est quand même extraordinaire. Non? Vous êtes blasés ou quoi ?

 

louis_delaporte.png

Commentaires

Quel bel homme !

Écrit par : Julie | 08/02/2014

Oui ! Ce mélange homme d'action (marin) et homme qui dessine comme ça, joue du violon, écrit, avec ce regard plein de rêve, c'est sublime !

Écrit par : Sophie | 09/02/2014

non non nous ne sommes pas blasés, juste subjugués

Écrit par : jos | 13/02/2014

Voilà, tu as trouvé le mot Jos: "subjugués" !

Écrit par : Sophie | 14/02/2014

Les commentaires sont fermés.