Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2017

Une journée de répétition

IMG_20171108_134946.pngIMG_20171108_142746.pngAAA.pngBBB.pngCCC.pngDDD.jpegDonc aujourd'hui j'ai fait une répétition de ma retraite, j'ai occupé ma journée comme j'ai l'intention de le faire dés janvier (excepté jours de surprises- bonnes j'espère, et pas mauvaises). Je vous raconte ? Bon, je m'étais dit: à 8 heures je pars à Paris, je me promène à Paris et je rentre à 15h. Eh bien je n'ai pas fait ça ! D'abord j'ai pris mon temps ce matin. Et puis je voulais passer l'aspirateur, mais les chats dormaient. Alors j'ai attendu qu'ils se réveillent. Pendant ce temps j'ai fait une lessive (enfin, le lave-linge a fait une lessive) et vaqué à de menues occupations de ce genre. Les chats se sont réveillés: aspirateur . Ils sont partis se rendormir dans un coin.Tout ça m'a menée à 11h30. 11h 30 ? Oui ! Et je n'avais plus du tout envie d'aller à Paris. Je me suis dit direction: Versailles, et on verra bien. Dans le bus je me suis soudain décidée à aller au cinéma, où je n'ai pas mis les pieds depuis plus d'un an. Pour voir "Jalouse" à cause de Karin Viard. Et puis non, tiens, j'ai changé d'avis. Je suis descendue rue de la paroisse et je suis partie au château. Le croirez-vous ? C'est la première fois que j'y allais seule, alors que j'y suis allée des centaines de fois!

Il faisait gris depuis le matin, mais le soleil est peu à peu apparu. J'étais presque seule dans les jardins; avec quelques japonais. J'ai marché. J'allais où je voulais. Exactement où je voulais. C'était délicieux. Il faisait un peu froid. Pas trop.En plissant les yeux je voyais les japonais en perruques et en crinolines. Je me suis arrêtée devant chaque statue de bronze du bassin de droite (je verrai le gauche la prochaine fois !). Ces deux bassins, je l'ai découvert, n'ont pas de nom, ils s'appellent "Parterre d'eau"et leurs statues représentent les fleuves et les rivières de France : La Loire et Le Loiret (par Thomas Regnaudin), Le Rhône et La Saône (par Jean-Baptiste Tuby), La Seine et La Marne (par Étienne Le Hongre), La Garonne et La Dordogne (par Antoine Coysevox) ; et il y a aussi quatre magnifiques "nymphes et quatre groupes d’enfants disposés sur les grands côtés" (nous dit wikipedia). Sublimes statues. Vues si souvent, et vivantes pour la première fois aujourd'hui, poignantes de beauté. Je me suis promenée un long moment, tranquillement. Puis les forces m'ont manquée ! je suis revenue sur mes pas et comme j'avais faim je suis entrée dans le Café Orléans, où sous un plafond de 5 mètres on peut manger à prix d'or un sandwich ou une salade dans des curieuses petites salles minuscules, un lieu étrange. La laitue avec 5 haricots verts, 2 lamelles de pomme, 1 rondelle de concombre, et une minuscule tranche de saumon (7 € 9O !)m'a paru merveilleuse (les chiffres des quantités sont rigoureusement exacts. Le prix aussi). A la librairie qui se trouve dans un autre endroit, mal foutu aussi,j'ai trouvé les mémoires d'Elisabeth Vigée Lebrun auxquelles je n'ai pas résisté. (J'ai résisté au torchon en toile de Jouy à ...15 €!) et je suis repartie vers la rue de la paroisse, en marchant sans doute moins vite qu'à l'aller. Passage par le marché. Emplettes: 4 endives, 4 tranches de jambon (devinette: je fais quoi à dîner ce soir?!), un avocat, une pomme; puis Le Monde (L'immonde, comme dit le Professeur) titrant pour le 3ème jour de suite sur les écoeurants paradis fiscaux. Puis le bus, puis le train, puis le retour au doux foyer à 16h15.

Je me suis merveilleusement aérée, j'ai marché, j'ai vu des splendeurs, et j'étais rentrée avant la nuit. Parfait ! Une tasse de thé. Les endives cuisent. Quelle liberté, quelle tranquillité !

PS: ah et puis dans Versailles, ces dahlias roses, les derniers de la saison !

Commentaires

Une belle promenade. C'est vraiment une chance d'avoir près de chez soi un aussi bel endroit. Je constate que tu marches beaucoup mieux, il,me semble que pendant un moment tu avais du mal à te déplacer. Huit euros ou presque pour un aussi mini repas, c'est un peu de l'arnaque. Il faudrait que tu prennes un petit en cas quand tu vas marcher......

Écrit par : Julie | 09/11/2017

Répondre à ce commentaire

hum, ça nous promet aussi de beaux billets, cette retraite...

Écrit par : sabine | 09/11/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, se promener toute seule , aller où l'on veut ... savourer , qu'elle chance...
Même en retraite, je n'ai jamais pu savourer de tels moments...bien qu'étant libre ...je suis quand même contrôlée...alors l'envie d'en va, et puis la santé ...
Profite bien, Sophie ...

Écrit par : Jos | 11/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire