Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2017

Je reviens de Marseille

volubilis.pngVoilà: tout Marseille est là pour moi dans cette façade en pleine ville où grimpe ce volubilis. Mystère, inquiétude, douceur, pauvreté, et les mouettes dans le ciel.

Et vous, quoi de neuf ?

Commentaires

Ah bon, tu étais á Marseille, chez la belle Louise.....je suis rassurée, que veut tu, je suis accro à ton blog.c'est bizarre, cette façade, on ne l'attendrait pas dans cette ville du sud, si vivante et si colorée. Elle pourrait être dans n'importe quel village du centre de la France, cette couleur grise me fait penser à des maisons que j'ai vues dans la Loire.

Écrit par : Julie | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

Pourtant Marseille est gris (avec quelques touches de couleur pastel) !

Écrit par : Sophie | 28/10/2017

Que veux tu.......m'enfin....... je vais chez l'ophtalmologue cet après midi.....il est temps.

Écrit par : Julie | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

Et tags sur les portes, ne pas oublier. J'aime beaucoup Marseille et ses mystères.

Écrit par : la Mère Castor | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, tellement de tags partout !

Écrit par : Sophie | 28/10/2017

J'aime cette photo. Cette plante grimpante est trop belle ! Merci Sophie.

Écrit par : sabine | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

C'est un volubilis, je suis contente que tu aimes cette photo

Écrit par : Sophie | 28/10/2017

Bonjour Sophie,
Jolie photo que cette maison, c'est là que vit une partie de ton coeur ?

Écrit par : Jos | 28/10/2017

Répondre à ce commentaire

Non, non, pas du tout. Mais pas loin.

Écrit par : Sophie | 28/10/2017

Ca alors! On aurait pu se rencontrer! ce sera pour une autre fois. Tu dois déjà connaître mieux Marseille que moi, ravie que cela t'ait plu.

Écrit par : Fanfan | 28/10/2017

Répondre à ce commentaire

Hum ! Mieux que toi ? Je ne crois pas !

Écrit par : Sophie | 29/10/2017

Écrire un commentaire