Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2017

En route vers le Caucase

Flag_of_Azerbaijan.svg.png757px-Azerbaijan_topographic_map-fr.svg.png

 

 

 Ce n'est pas moi, c'est ma soeur. Elle part ce matin pour son travail à Bakou, capitale de l'Azerbaîdjan.

Je suis sûre que vous êtes comme moi. Allez ! Vous pouvez situer ce pays sur une carte ? Bon, alors instruisons-nous ensemble. Vous voyez, Bakou est au bord de la mer caspienne. On y parle l'azeri (déclinaison de la langue turque si j'ai bien compris) , et la monnaie c'est le manat. Vous savez le principal.

On continue ?

Le président dont le père était président, a nommé son épouse vice-présidente (à suggérer à Macron).

Depuis 1991, c'est à dire la date de l'indépendance, l'alphabet latin est l'alphabet officiel.

C'est un état strictement laïque, riche du pétrole de la mer caspienne.

Commentaires

Franchement, ta sœur m'épate avec ses voyages. Elle est encore plus globe trotter que mon fils Philippe.

Tout ces pays en "an" me font penser à des retraités de mon entourage qui sont férus de voyage. Ils reviennent du Turkmenistan pour repartir au Beloutructan en attendant le voyage au Machinchosistan..... Le pire étant que lorsqu'ils rentrent, ils n'ont strictement rien d'intéressant à raconter.

Écrit par : Julie | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Amusant et plein de vérités, Julie, certains retraités ont la " bougeotte", un peu de snobisme aussi, je ne juge personne, oh ! Que non ! La sœur à Sophie, c'est pour travail, cela doit être un peu fatigant ( à mon propre avis !)..
Mon neveu et filleul était aussi un globe trotter pour traiter des contrats,en 2010 il est nommé au C....,en Afrique, à un poste .....et depuis 2 ans il est pris au piège d'une corruption.....

Écrit par : Jos | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bien sûr, Jos, quand on voyage pour son travail, comme mon fils ou la sœur de Sophie, on n'a pas le choix.

Pour les retraités baladeurs, c'est une sorte de frénésie qui les gagne. Ce n'est jamais assez loin, jamais assez "original". Je suis souvent exaspérée par les conversations futiles de ceux qui ont "fait" la Mongolie, l'Inde du sud, l'Ethiopie, et qui parlent d'un air dégoûté de la saleté et de la pauvreté de ces pays. Il y a aussi l'inévitable "Les habitants sont très gentils", généralisation d'autant plus idiote qu'ils n'ont vu que le personnel des hôtels oú les commerçants. Enfin, ça fait vivre les agences de voyages.

Écrit par : Julie | 24/06/2017

Répondre à ce commentaire

Julie, tu es vraiment au fond des choses..
Moi aussi, je vois des gens qui ont ces mêmes réflexions, un peu futiles....
Mon époux n'a jamais voulu voyager, ....et moi ben j'aurais un peu aimé mais c'était il y a bien longtemps déjà ...

Écrit par : Jos | 24/06/2017

Répondre à ce commentaire

Comme voyage organisé, nous sommes allés, il,y a très longtemps, en Egypte. Je rêvais de visiter ce pays depuis la classe de sixième. J'ai aimé les temples, les sites antiques, mais détesté l'impression d'être encadrés, de ne voir que ce qu'on voulait nous monter, en particulier le travail des enfants, dissimulé en prétendu apprentissage. Depuis, nos voyage ont consisté à aller voir nos enfants qui ont beaucoup vécu en Europe de l'est. Roumanie, Macedoine, Slovénie, Bulgarie, dont est originaire notre belle fille. La, c'est différent, car nous voyons grâce aux enfants, des choses intéressantes. Mon mari s'en va souvent, en Bretagne, en particulier, pour faire de la voile.

Écrit par : Julie | 25/06/2017

Répondre à ce commentaire

Julie, Tu en as fait quelques beaux voyages , l'Egypte un pays qui fait rêver, que l'on étudie en sixième, puis grâce à tes enfants des pays différents de ce que nous vivons ici en France. Avec les enfants nous voyons la vraie vie, nous allons là où nous voulons et nous partageons les découvertes
Mon époux ayant été globe trotter sur les mers et les escales durant une quinzaine d'années par son métier, puis s'occupant de ceux qui ne faisaient pas d'escales sous la mer, n'a jamais eu envie de repartir...
Nous sommes juste allés au Tyrol en voyage organisé, il y a longtemps, avec nos 3 enfants c'était un rêve, puis aux Baléares avec les 2 garçons, 2 voyages différents, que j'ai aimés sans avoir l'envie de recommencer....
Nous aimons la liberté et l'autonomie....
Nous avons voyagé en France librement puis mes enfants éloignés nous avons découvert leurs régions
À présent, c'est plus difficile, la santé de nous deux et les enfants qui vivent une vie à cent à l'heure...
Mais j'espère encore bouger un peu ...Je ne connais pas du tout le Nord de la France...

Écrit par : Jos | 26/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire