Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2017

Judith Kerr et "Le tigre qui s'invita pour le thé"

judith-kerr_1840487b.jpgB.jpgC.jpgA.jpgtiger_who_came_to_tea.jpgBritish-childrens-writer-and-illustrator-Judith-Kerr.jpgkerr-portrait_1877204c.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Judith Kerr est née en 1923 à Berlin. Ses parents, qui fuient le nazisme, s'installent successivement en Suisse, en France et en Angleterre. C'est là qu'elle rencontre un angliche, se marie avec lui et devient...un sujet de Sa majesté (j'adore cette expression !). C'est hier que j'ai appris son existence en même temps que j'ai découvert "Le tigre qui s'invita pour le thé" (délice du passé simple dans un titre). Paru en 1968, il parait que c'est un classique en Angleterre, que tous les petits anglais connaissent, et il vient juste d'être re-édité en France.

Il coûte 14 € 90 ( éditions Albin Michel). C'est une merveille. Je l'ai aussitôt acheté pour une petite fille de 4 ans que je vois aujourd'hui, et lu hier soir. Le Professeur aussi a trouvé ça charmant. J'espère que la petite fille voudra bien que je lui lise ! Et de toutes façons je vais le racheter. Il est trop délicieux.

Commentaires

merci pour la découverte.

Écrit par : la Mère Castor | 05/02/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai bien envie de l'acheter aussi pour Daria.

Écrit par : Julie | 05/02/2017

Répondre à ce commentaire

Bientôt...quand nous aurons élevés nous mêmes les jeunes tigres, ce seront de charmants compagnons ....J'ai du plaisir à les voir grandir et devenir de plus en plus beaux....ça va couter un peu plus cher en viande...mais ils sont si beaux sur ce dessin.....Mon gros Zimoun est un tigre pour les pigeons et les mésanges......à part ça c'est la douceur même et un charmant compagnon quand je suis souffrante.......Un grand bonjour à toutes surtout à Julie qui me tiens au courant de la ville de Charleville que j'aimerais bien connaître....encore un rêve qui ne se fera jamais......

Écrit par : meregrand | 06/02/2017

Répondre à ce commentaire

Chère Mère Grand, je vous embrasse de tout mon cœur.

Écrit par : Julie | 07/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire