Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2017

L'incroyable, c'est son silence

Le silence de Pénélope Fillon, qui a un si joli prénom, et un si beau visage sans fard, est incroyable. Est-elle muette? Son mari lui a -t-il interdit de parler? N'est-elle-pas celle qui serait le mieux placée et la plus crédible pour dire qu'elle a travaillé ? Son silence n'est-il pas un aveu? (C'est moi le colonel Moutarde).

Parce qu'au-delà de l'affaire elle-même et de la défense à mourir de rire (?) du candidat à la présidentielle ("on a donné les bulletins de salaires aux juges"...hé ho ! on n'a jamais cru que les bulletins de salaire étaient fictifs !) c'est quand même fou que depuis une semaine cette femme ne s'exprime pas, ne dise pas "mais oui bien sûr j'ai travaillé".

A croire qu'elle n'a pas le droit de parler, à croire aussi et je le pense plausible, qu'elle n'ait été au courant de rien.

Quant à son mari qui se vante de "la protéger", mais quelle mascarade aussi. S'il voulait vraiment la protéger, il dirait "C'est de ma faute, elle n'est responsable en rien" , au lieu de se servir d'elle comme un bouclier et de nous faire croire que la vox populi lui en voudrait à elle. Et pas à lui.

En se taisant, je crois au contraire que c'est elle qui le protège. Enfin, qui essaie.

Tout cela est ahurissant.

 

Commentaires

C'est vrai Que c'est joli, Pénélope.

Sinon...... ce monsieur qui fustige les pauvres bénéficiaires (!) des minimas sociaux, en les traitant de profiteurs et d'assistés, alors qu'il a fait toutes ces magouilles, c'est passablement répugnant.

Écrit par : Julie | 31/01/2017

Je suis aussi particulièrement atterrée par le mépris et l'inconscience dont font preuve ces gens qui briguent de si hautes fonctions comme si personne n'était capable de voir leurs manoeuvres ou que l'argent public était à leur disposition.

Écrit par : Fanfan | 01/02/2017

100% d'accord, je plussoie à ce billet.

Écrit par : la Mère Castor | 01/02/2017

Ce qui est ahurissant, c'est à quel point la presse personnalise une question qui de très loin dépasse ces deux là, et à quel point l'opinion demeure finalement consentante, et la société dans son ensemble passive devant des questions autrement plus importantes que celle-ci. Je pense à la mise sous tutelle économique qui arrive, je pense à la véritable menace de guerre civile à court terme si on persiste à être si lâches ou inconsicents comme Hamon et consorts devant l'islamisation de nos banlieues. .Pour ma part, je crois malheureusement que c'est notre pays, notre culture qui sont foutues... Et qu'on oubliera très vite ces débats oiseux sur la moralité en politique quand les derniers chefs d'état français auront été flingués par les medias internationaux avec la complicité de nos canards boiteux. Après le passage des dernières voitures balais, ne resteront alors que Marine, ou la mise sous tutelle définitive par un homme de mains du genre du bloninet Macron... Pauvre de nous. Je suis triste

Écrit par : solko | 01/02/2017

Les commentaires sont fermés.