Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2017

24 heures en Normandie (un peu moins en fait)

IMG_20170115_102814_resized_20170117_102743059(1).pngOn était crevés samedi midi. (Encore ! C'est une manie ou quoi ?), donc oui, ça va, j'avoue, quand il s'est mis à neiger des gros flocons juste au moment où on prenait la route, j'ai dit au Professeur "Tu sais, c'est peut-être pas raisonnable de partir par ce temps". Mais le Professeur a dit qu'on ne pouvait pas faire ça, que c'était les 5 ans de sa nièce, qu'on avait dit qu'on venait et donc QU'ON IRAIT. Ok, ok. Si on meurt dans des congères, tu auras ma mort sur la conscience. Bref. Bref au bout de 5 minutes la neige s'est arrêtée, et j'ai eu l'air con. On a pris l'autoroute. Munis des cadeaux d'anniversaire et d'un sac de pommes, ah ah, et j'avais emporté un plaid au cas où on serait naufragés de la neige. Le Professeur qui souvent traîne avec lui ses copies à corriger,  les avait laissées à la maison. Grosse ambiance vacances. A Caen, on bifurque juste derrière le gigantesque hôpital et on entre dans la lugubre campagne normande d'hiver, trempée de pluie, dégoulinante de tristesse. Pauvre Maupassant. Pas étonnant. Comme l'hôtel de Luc sur mer (ouske nous allons) est fermé, on a réservé une chambre dans le village d'à côté à...Lion sur mer. La vue de la chambre minuscule n'est pas mirifique, mais la toile de Jouy du lit et des rideaux est charmante. Photo de la vue. ( Quel reportage !) Tout dans l'hôtel est super propre. Et le lendemain, le buffet du petit déjeuner, royal.( la preuve, il y a même des babybel).

à suivre....

vue.jpg

 

Commentaires

Tu nous laisse en suspend de ton voyage en Normandie ...quelle est belle ma Bretagne..Ou ma Normandie quand il pleut !!
Quand l'hôtel est bien, tout va bien, sinon ben ..Il Faut bien dormir !!
La suite à demain !! Sophie, meilleures bises et respect au professeur, qui ne s'est pas chargé de copies.. à corriger

Écrit par : jos | 18/01/2017

Tu nous laisse (s) bien sûr....

Écrit par : jos | 18/01/2017

Le temps ne semblait pas Clément...Ici non plus..

Écrit par : jos | 18/01/2017

La campagne normande est jolie..En été..Un jour en rentrant de R j'ai souhaité traverser la Suisse Normande, c'est bien indiqué, il s'est mis à pleuvoir, de petites routes, j'avais à l'époque un confortable " bahut" mais qui me faisait peur dans ce paysage inconnu, je recherchais un village où j'avais une infime branche de ma généalogie noble s'il vous plaît...Mais c'était vers 1700...J'ai retrouvé le village, sous une pluie battante, désert, et un nom de mes ancêtres sur le monument aux morts, nous avons essayé de retrouver rapidement le 21e siècle...
C'était au temps où je n'aimais pas trop cette région,
Maupassant devait bien s'y ennuyer, ce qui l'incitait à écrire de sombres histoires, dont j'aime certaines..

Écrit par : jos | 18/01/2017

Flaubert né à Rouen, auteur de Madame Bovary, roman bien connu, Lors de nos promenades il y a quelques années, nous sommes arrivés par hasard dans la petite ville de Tu, où Flaubert à situé son histoire en changeant le nom bien sûr, C'était l'été et il y a un grand espace et des sentiers où Emma Bovary se serait promenée, avec forces plans et explications
Tout ça pour faire ma fière...Non, juste pour parler..

Écrit par : jos | 18/01/2017

Pas la petite ville de "Tu"...Faute de frappe...Je devrais bien me relire !
Mais la petite ville de Ry dont Flaubert s'est inspiré pour y placer l'histoire de Madame Bovary,
Ce que j'écris ne veut parfois rien dire....Trop petites touches...
Dans cette petite ville, le décor est modernisé bien sûr mais elle a gardé son âme d'antan, on y retrouverait l'herboristerie, la mercerie, la promenade..
Rien à voir avec le sujet de Sophie, juste pour parler..Surtout vous écrire..

Écrit par : jos | 19/01/2017

Nnous avons passé il y a quelques années trois jours en Normandie. Au programme, Mont St Michel, mémorial de Caen, Grandville, les plages du débarquement, Villedieu les Poêles, mais la fonderie de cloches était fermée. Il a fait un temps génial, l'hôtel etait infect, mais comme on ne faisait qu'y dormir, cane m'a pas touchée. Je m'étais jurée d'y retourner, et on ne l'a pas encore fait. Ma belle fille Silvena qui est Bulgare, adore la Normandie à cause de Maupassant, qu'elle lisait dans le lycée français où elle a fait ses études.

Écrit par : Julie | 18/01/2017

Lors de nos perigrinations dans ce pays de Normandie, nous avions pris une fois le chemin des écoliers, en passant par Villedieu les Poêles, je connaissais de nom cette petite ville pour sa fonderie de cloches, .. Prospère autrefois, la fonderie était fermée, nous avons fait un tour dans cette petite ville, mon fils avait une collègue d'iufm qui avait été mutée dans ce collège en cette année 2007, je ne répèterais pas comment il nommait cette petite ville, le T--- du c-- du m---e! Cette expression signifie beaucoup de choses.. un peu perdue et oubliée dans cette région pourtant jolie...
Nous avons pris les chemins de traverse et nous ne finissions plus d'arriver... J'étais triste en cette période mais au moins on bougeait et nous avions encore un peu de " pêche"...Je m'en souviens assez sereinement, ..

Écrit par : jos | 20/01/2017

Ah oui, les babybel, la classe. Je donnerai 100 kilos de pommes pour une vue sur la mer. Vrai de vrai.

Écrit par : la Mère Castor | 18/01/2017

Les Babybel avec leur enveloppe rouge ou orange ? je ne me souviens plus...Le délice de nos petits..

Écrit par : jos | 19/01/2017

Avec l'enveloppe rouge des Babybel on se fait de jolis nez de clown.

Écrit par : Julie | 19/01/2017

Merci, Julie, de ces souvenirs, oui on les moulait en boule aussi..

Écrit par : jos | 20/01/2017

Les commentaires sont fermés.