Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2016

Le ménage, la crasse

Pourquoi le ménage représente-t-il pour moi une telle corvée ? Et pourquoi ne pas le faire m'est également très désagréable ? Je rêve de vivre dans un appartement impeccable par miracle. Sans avoir à le faire, sans demander à quiconque de le faire. Je crois, tant pis si ça vous dégoûte, que je suis arrivée à un point de non-retour. Ce n'est pas tant le bazar qui règne, c'est même plutôt bien rangé (grosso modo), mais la crasse. La crasse entre les meubles de la cuisine, aux jointures des fenêtres, au plafond de la salle de bains. Ne protestez pas poliment. C'est la crasse, la crasse noire. J'ai pas la force.Faudrait juste que je l'aie pour sommer -me faire violence, quoi !- sommer le Professeur Ronchon de s'y coller.

Des deux côtés, c'est pas gagné.

Commentaires

Ça m'arrive par crises..... un jour, je décide que trop c'est trop, je m'épuise à déplacer les armoires, à me percher pour atteindre les dessus de meubles empoussiérés. Moi, mon horreur, l'horreur des horreurs, ce sont les vitres, je ne parviens jamais à les avoir impeccables, sans traces. Parfois, j'en suis obsédée. Quand à demander à Bernard de s'y metttre, pais quand même pas rêver, l'Homme a des tâches plus nobles a accomplir.

Écrit par : Julie | 11/12/2016

Je connais le même genre de soucis...

Écrit par : sabine | 11/12/2016

Je connais comme vous toutes..ce genre de soucis, autrefois c'était bien propre et, au fur et à mesure, je ne peux plus..mon époux à parfois mis la main à la tâche, oh ,! Un peu, à présent il ne voit plus beaucoup et en plus s'en fiche...je rêve d'une maison si nette comme quand elle était neuve...et que j'étais encore dynamique, cela me prend par crise mais je peux peu, je me fais aidée 4 heures par mois, tant pis pour les finances...je n'aime pas du tout... mais quand j'ai été alitée et ensuite, j'ai bien vu la catastrophe, et ce n'est pas parfait...je fais le linge, la vaisselle, les placards, le garage...et le jardin quand je peux..ce n'est pas une retraite
Courage mes amies, on se ressemble...

Écrit par : jos | 12/12/2016

Jos, je trouve que tu fais beaucoup de choses..... surtout le jardin, c'est très fatigant. Le garage c'est le domaine de mon mari, il lui sert plus d'atelier que de garage, la voiture couche dehors toute l'année. Le jardin si on peut dire, on s'y met à deux. Il bêche, je sème, j'enlève les mauvaises herbes, car Bernard trouve que ça ne sert à rien et qu'on peut les laisser. Étant donné le climat des Ardennes, le jardinage est une tâche ingrate. Une année correcte de temps en temps. Cette année nous n'avons eu que des potirons magnifiques, des courgettes, un peu de haricots, mais pratiquement pas de tomates.

Écrit par : Julie | 12/12/2016

Je connais ces moments de lassitude extrême. Maintenant que je ne travaille plus, ils reviennent parfois, alors, je sors de chez moi, je vais marcher dans les bois, là plus de ménage, tout est intact, la nature supporte la crasse, la moisissure, même la pourriture. Plus de radio, plus d'information, le silence, le froid, la pluie. Trouver ce qui nous apaise. Tourner le dos au tracas ménager

Écrit par : Marie Hatton | 12/12/2016

Merci à vous toutes, Julie, Marie,Sabine
Tourner le dos aux tracas ménagers,je le fais parfois... sois je pars, soit je vais dormir un peu ...ce n'est pas bien, mais la grisaille est triste, et le corps se repose...Je change de dizaine bientôt...
Oui Julie le jardin, c'est dur mais quand il fait beau cela me libère, quoique je pleure souvent seule en jardinant...!
Marie a bien raison de partir marcher et oxygéner
Enfin... Merci à toutes et bon courage

Écrit par : jos | 12/12/2016

Les commentaires sont fermés.