Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2016

Le mariage, en 1920, de Pierre de Polignac avec la princesse Charlotte de Monaco

d977840344087ef949132d1eb6035fdd.jpgproduct_9782072692901_195x320.jpgJ'ai -presque ? autant ? + ?- de plaisir à regarder les livres qui vont paraître, qu'à les lire; je leur prête toujours mille charmes.

Je vois donc il y a quelques jours que Gallimard va publier le 20 octobre les lettres de Proust à Pierre de Polignac (alias le duc de Valentinois). Voilà le baratin  l'argumentaire de l'éditeur:

Commentaires

Ah oui, j'adore !

Avec quelle humour vous présentez ce livre dont je n'ai pas vu l'annonce et que je vais m'empresser de commander à la date que vous indiquez.
Je savais que Charlotte était fille illégitime, mais que René La Canne était son amant, j'ignorais tout à fait.

Ne trouvez-vous pas que Rainier ressemblait furieusement à son père ?

Merci encore !

Écrit par : Ariane GrammaticopoulosA | 19/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je suis en admiration devant cette robe absolument fabuleuse. On la dirait faite en nuage.

Je n'aime pas la couronne placée trop bas sur le front, mais c'était la mode de l'époque. Drôle de personnage, que cette Charlotte. Etre visiteuse de prison pourquoi pas, mais fréquenter et même plus un truand..... Le pire pour moi, c'est son indifférence envers ses enfants.

Que dire de plus, je déteste le mot "expliciter".

Écrit par : Julie | 20/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire