Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2016

Sous les lustres du palais de la république

lustre 0.pngphotos: T.

 -Professeur Zinzin Ronchon, c'est donc bien vrai, vous nous confirmez que vous  avez fait la queue six heures hier matin pour entrer à l'Elysée ?

- Hi hi 6 heures c'est rien, certains attendent toute la vie

-Calmez-vous, Professeur. Mais vous avez fait là montre d'une patience extraordinaire...

- Oh vous savez quand on est motivé...

- En effet. Mais cela ne vous ressemble pas.

- Vraiment ?

- Enfin euh...on vous vit moins patient...

- Je ne vois absolument pas à quoi vous faites allusion

- Moi non plus moi non plus. Donc ça vous a pris comme une claque ?

- De quoi ?

- Ben ça, l'idée d'aller visiter l'Elysée

- Voilà, comme une claque. Sans blague, vous pensez que je vais vous dire que j'étais en mission de reconnaissance des lieux ? Que je travaille pour le KGB ? Que je suis zinzin pendant que vous y êtes?

- Du tout, Professeur, du tout.Et ça vous a plu?

- Très joli

- Pardon ?

- C'est très joli. Jolis lustres. Joli jardin. Jolis fauteuils. Jolis rideaux. Jolis tapis.

- Vous avez vu le président?

- Pas vu. Pas joli président.

- Arrêtez Professeur, c'est pas drôle. On veut vraiment connaître vos impressions. Faites pas le guignol.

- Bon, eh bien c'est un palais, biscornu, doré, en cristal et en miroirs, avec des portes dérobées et des sols en marbre, et des tapis d'Aubusson, un palais d'apparat, mais c'est pas Versailles non plus.

- Mais vous avez été ému ? ça vous a fait quelque chose le bureau du président?

- Comment dire ? Oui, quand même, enfin non, si ...(il est modianesque le Professeur)

- Et d'une façon générale? Vous diriez quoi?

- Ah ça n'a pas l'air pratique, c'est très haut de plafond...

- Mais encore, Professeur? Qu'est ce que vous avez préféré? A part la nouvelle Alpine dans la cour d'honneur ?

- Le salon d'hiver. Oui, le salon d'hiver, c'est charmant

- Professeur Zinzin, euh pardon, Ronchon, vous êtes donc content de cette visite?

- Ah mais très content, très content

- Et la visite dure combien de temps ?

- Euh deux heures, oui, deux heures

- Ah oui, c'est pas de la gnognote

- C'est historique

- Ok professeur ok

- Dites donc, les lustres ont vraiment l'air sublimes...

- Sublimes.

- Tous ces salons...

- Oui...

- Et à part ça ?

- A part ça, j'ai bien fait de prendre une veste, dans la queue il faisait froid

- Eh bien ce sera le mot de la fin, merci Professeur Zinzin.

 sol.pngcouloir.pngjardin.pngsalon d 'hiver.png

 

 

 vue du bureau.png

 

 

 

 

 le bureau.png

 

 

 

 

 lustre 1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

On peut ajouter que le personnel officiant à l'Elysée (dont pas mal de gendarmes) est d'un grand professionnalisme et très aimable en cette journée où ils doivent répéter 300 fois les mêmes platitudes avec le sourire, répondre aux mêmes questions triviales et naïves.

On sent aussi les jeux de pouvoir et les mesquineries parmi ces auxiliaires anonymes arrivés au faîte de leur carrière au sein du lieu de pouvoir par excellence.

C'est assez triste comme endroit, ou plutôt un peu dérisoire. Mais je dois dire que plus ça va plus tout me paraît ainsi, triste et dérisoire. J'ai pensé cela en allant et venant récemment dans un hôpital parisien, en voyant les médecins, les infirmières et les aides-soignants si dévouées, et en même temps, toujours autour d'eux comme de nous tous ce parfum de mesquineries, de petites jalousies et d'intrigues un peu écoeurant.

C'était la minute Schopenhauer du professeur Ronzin (ou Zinchon).

Merci pour cette interview de haut vol...

Votre tout dévoué professeur.

Écrit par : Professeur Zinzin | 18/09/2016

Répondre à ce commentaire

Ce palais de l'Élysée un peu secret est un joli palais, beaux lustres,belles tapisseries, un bel apparat où se tient le pouvoir ,du personnel stylé, aimable surtout en ce grand jour de découvertes,
Merci professeur...

Écrit par : jos | 19/09/2016

Répondre à ce commentaire

Ce palais de l'Élysée un peu secret est un joli palais, beaux lustres,belles tapisseries, un bel apparat où se tient le pouvoir ,du personnel stylé, aimable surtout en ce grand jour de découvertes,
Merci professeur...merci Sophie

Écrit par : jos | 19/09/2016

Répondre à ce commentaire

Dérisoire et attristant, ces ors, ces policiers occupés à la tâche futile de guider des visiteurs, et les conditions de travail atroces des soignants dans les hôpitaux.....

Écrit par : Julie | 19/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je trouve leurs conditions de travail plutôt révoltantes mais il y a le reste et c'est ce qui m'apparaît dérisoire...

Écrit par : Professeur Ronchon | 19/09/2016

Répondre à ce commentaire

Oui tout ceci est de l'apparat, c'est ce que je voulais dire dans mon premier commentaire...
Il y a tant de choses plus urgentes et importantes...mais...le pouvoir cela se montre,
Je ne suis pas emballée par ces démonstrations, mais il faut bien " montrer" les ors de la république...

Écrit par : jos | 19/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire