Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2015

Six cent ans passent

Photo-0532.jpg

En sortant ce matin de l'hôpital où j'avais un RV d'anesthésie, il fait merveilleusement beau, le ciel est bleu, le soleil doux, et une légère brise, souffle. Le long du chemin qui mène à la route je cueille des fleurs de trèfles (mauves) et des boutons d'or. Six cent ans passent. Je cueille des boutons d'or dans une prairie vers 1400. Je n'ai pas pu photographier mon petit bouquet car les téléphones n'existaient pas en 1400. Quand je cueille des fleurs comme ça, le temps revient en arrière au galop. Charles d'Orléans n'a pas encore commencé à écrire, et d'ailleurs je ne sais pas lire.

 

Commentaires

Tu es vraiment une poète...... un bouton d'or te sert de machine à remonter le temps.

Écrit par : Julie | 22/05/2015

Les boutons d 'or me font toujours ça, et les aubépines encore plus !

Écrit par : Sophie | 23/05/2015

Tout le long de ma promenade de santé quasi quotidienne, je respire à pleins poumons le parfum des aubépines, il y en a des buissons énormes là où je vais.

Écrit par : Julie | 24/05/2015

Trop une chanceuse toi !

Écrit par : Sophie | 25/05/2015

Les commentaires sont fermés.