Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2015

Absinthe et Jimmy: une réponse à la tribune de Valls dans Libération (Bon c'est marrant seulement si vous avez sous les yeux la dite tribune. -Et encore !- Parce que c'est quasi mot pour mot sa tribune)

Photo-0530.jpgHello. Miaou. Parmi les grandes avancées républicaines, il y a les croquettes. Les croquettes laïques, gratuites, et obligatoires. Oui. Permettre à chaque chat, sans payer, sans prier, de se nourrir. Grande et belle ambition ! Qui a toute son actualité.

Les chats font les croquettes. Les croquettes font les chats. Elles  forment des chats citoyens, en leur permettant d'ingérer la nourriture nécessaire, en leur donnant les moyens d'une pensée libre et indépendante, en les dispensant à la fois de chercher un boulot et de devoir faire les courses.

Nous savons combien d'énergie il faut au quotidien pour nous filer ces croquettes. La nation doit avoir pour nos fournisseurs de croquettes, les humains,une profonde gratitude.

Pourtant, les études internationales le montrent de manière indiscutable: il y a croquettes et croquettes.

Il faut donc agir. Comment en effet accepter qu'un chat reçoive des croquettes Carrefour et d'autres des croquettes de luxe? Comment accepter que notre système le permette? Dans le monde actuel -monde globalisé, monde d'échanges- c'est envoyer les chats à l'impasse. Parmi les chats nourris de croquettes Carrefour, 34% ont un père ouvrier.

C'est la fabrique de l'échec, de l'exclusion. Et donc du désespoir.  Ensuite ces chats partent faire le djihad.

C'est pourquoi le président de la république a décidé la refondation de l'industrie des croquettes. Cette démarche globale, cohérente, a fait l'objet d'une consultation nationale des chats.

L'ambition que nous avons  doit être partagée par tous les chats; et en premier lieu les familles qui les accueillent. Cette réforme est une nouvelle étape, portée avec courage et sens du dialogue par Na-chat, première femme ministre des chats.

Beaucoup de contre-vérités ont été dites sur cette réforme. Nous pensons que tous les chats peuvent accéder à des croquettes correctes. Fantasmes et peurs ont été entretenus. Les conservatismes et les immobilismes ont joué de surenchères et de démagogie. Alors, disons les choses clairement. Quand on permet à 100% des chats de manger des croquettes correctes, quand on démocratise leur accès, quand on permet à tous les chats, y compris les plus fragiles, les plus timides, de prendre de l'assurance et de bien bouffer, on tire tous les chats vers le haut.

On renforce par conséquent notre pays.

Nous écoutons les critiques. Elles nous surprennent. Mais de quoi parlons nous? Ceux qui entretiennent volontairement la confusion entre excellentes croquettes et croquettes correctes sont en fait les promoteurs cyniques d'une "excellence" réservée. Que l'on nous explique en quoi ces croquettes sont inconciliables? Pardon, mais nous voyons une forme, au mieux de schizophrénie intellectuelle, au pire de mauvaise foi, à faire le constat d'une question croquettes allant de plus en plus mal.

Notre vision est réellement républicaine, méritocratique et généreuse.

Le monde change. Les chats changent. La France doit changer, se mettre en ordre de marche, notamment en préparant les chats, en mettant toutes les chances de leur côté.

Aussi nous invitons, plutôt que d'utiliser les chats à des fins partisanes, à nous retrouver sur l'essentiel: l'intérêt de nos chats.

C'est la seule chose qui doit compter. Miaou.

Absinthe et Jimmy.

 

Commentaires

Oui mais comment cuisiner les croquettes ? Et à quelle sauce manger les chats ? Miaou.

Écrit par : sabine | 18/05/2015

Dans ma jeunesse j'ai mangé d'excellentes croquettes, Nous étions tous habillés du même poil...( tabliers gris ou noir a liséré rouge) nous étions tous très polis, nous nous levions dès que le distributeur de croquettes entrait...nous étions heureux d'aller en récréation avec tous les autres - à poil gris, à poil roux, à poil noir, ou poil blanc..et nous retournions tous en rang manger nos excellentes croquettes.. On ne se plaignait pas, on bossait dur, mais nos bonnes croquettes faisaient envie à nos parents qui n'avaient peut-être eu les mêmes que les nôtres...et étaient tous fiers de nos bonnes notes de mangeurs de croquette.......Pourquoi changer tout ça ?.......C'était bien, je pense....
Ma maitresse : Madame Zimoun

Écrit par : meregrand | 18/05/2015

Sophie, je trouve admirable ce que vous avez transcrit de ce que vous avez entendu...Moi, je cale devant ce temps perdu à trouver des nouvelles méthodes qui ont si bien réussi à nos ancêtres, à nous nonagénaires , à nos enfants nés avant ces bizarreries...Pourquoi changer ce qui a si bien réussi ?
Il faut suivre le Progrès, mais avouez qu'en ce moment il nous gâche la vie! Que l'on donne des calculettes à nos enfants en classe.....mais que feront-ils un jour où il n'y aura personne pour faire les additions dans les magasins ??? Cela est arrivé, un jour et personne ne s'est dévoué pour faire les comptes, avec notre mémoire...de mangeurs de croquettes périmées, nous avons fait les additions...mais personne n'a pu ouvrir le tiroir-Caisse......M.L.L. et le Progrès

Écrit par : meregrand | 18/05/2015

Kiki souscrit entièrement à la proclamation des deux experts es-croquettes.

Écrit par : Julie | 19/05/2015

pas besoin de tribune, ton billet suffit
Absinthe au pouvoir, Jimmy premier ministre et les croquettes seront bien gardées.

Écrit par : la Mère Castor | 19/05/2015

Les commentaires sont fermés.