Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2015

La danse de la vie

poussin-la-danse-de-la-vie-humaine-1633-34.jpgLa danse de la vie humaine, 1633, Nicolas Poussin

et La danse de la vie, Edward Munch, 1899

munch-danceoflife-1899-1900.jpg

Commentaires

Radotons un brin. J'ai vu samedi "Le Cri" de Munch.....J'ai déjà dû le dire cinquante fois depuis. C'est vraiment passionnant de voir la différence entre les deux tableaux représentant le même sujet. Il y aurait de quoi parler des heures.

Écrit par : Julie | 24/04/2015

Parle des heures, Julie, j'adore !

Écrit par : Sophie | 24/04/2015

Le personnage à droite, dans la danse de la vie de Munch, cette femme vêtue de noir, fait penser à la Lol.V.Stein de Duras, celle qui sombre en voyant son fiancé danser avec une autre au bal du Casino

Écrit par : Lina | 25/04/2015

Oh c'est beau de penser à ce personnage...

Écrit par : Sophie | 04/05/2015

On parle de l'utilisation savante des couleurs primaires et de la mise en jeu de leurs correspondances chez Poussin. Du hiératisme et de l'élégance raffinée de ses personnages et particulièrement des femmes. De sa façon particulière de poser les êtres et les choses dans l'espace, pour laquelle il utilisait des figurines. Ses personnages sont des abstractions, comme les statues grecques. "Sa peinture n'est pas une peinture de la représentation mais une peinture du sens et de signes qui l'oppose résolument au réalisme des caravagesques".

Écrit par : Michèle | 02/05/2015

Oui, voilà !

Écrit par : Sophie | 04/05/2015

Les commentaires sont fermés.