Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2015

Des informations importantes

rose.jpgrose 24 janvier.jpgAvec tout ça, les jours filent à toute vitesse, et je ne vous raconte pas le principal. Donc il faut quand même que vous sachiez que je n'ai plus mon manteau moce (pour ceux qui n'auraient pas suivi ce n'est pas une faute de frappe: ce manteau était bien moce et pas moche -*-), je l'ai donné à une amie de Loulou qui s'était extasiée dessus et c'est vrai que quand elle l'a mis il était très joli sur elle (c'est moi qui suis moce!) et bref le 31 décembre quand je suis rentrée du boulot il y avait plein de problèmes de train à Saint-Lazare et donc en attendant d'entendre siffler un train je suis allée m'acheter un manteau. Noir. Aussi sinistre que celui que j'avais avant le moce. Je vous rappelle que le moce était très mal coupé, mais vert kaki et... pailleté. Oui. Pailleté. J'ai bien écrit pailleté. Vous allez me dire: "pourquoi tu avais acheté un manteau pailleté?". Ben parce que je l'ai acheté sur internet ! (Je vous ai dit que depuis toujours je n'aime pas les magasins de fringues? que samsoule au-delà de l'imaginable? Comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs. Un jour réfléchir à skimsoulpa. Non, samsoule.)

Bon. Donc je suis équipée d'un manteau sinistre, normal. Les faits sont rétablis. D'un manteau entre parenthèse où les poils de chat peuvent se voir. Sur le moce on ne pouvait les distinguer ! La guerre des poils et des paillettes.

Ceci dit, depuis qu'il fait froid j'ai aux pieds des espèces de chaussures moces, on est sauvé. Je les ai depuis trois ou quatre ans. Je les avais achetées chez Carrefour en face quasiment du boulot un jour de neige où j'étais en ballerines. Je les ai achetées super pas cher genre 25 euros. Je vous explique: ce sont des genres de bottines mais à lacet, beiges, en espèce de fausse peau lainée (euh?) avec une semelle en caoutchouc hyper anti dérapante et des talons assez hauts curieusement incroyablement stables, et ces godasses, moces, sont délicieusement chaudes et confortables. Elles sont doublées d'une sorte de peau de peau de mouton aplatie parfaite. On , enfin je, on est pas plusieurs dedans, on n'y transpire pas du tout, on est bien c'est dingue.

La seule chose outre qu'elles sont étranges, - je n'ai jamais vu personne avec des machins comme ça aux pieds, en jupe- je suis toujours en robe ou en jupe, je déteste les pantalons, samsoule -, c'est que la gauche -comme par hasard hé hé- est difficile à enfiler, et le matin, rien que de la mettre, je suis déjà crevée pour la journée.

 

 * définition du moce: le moce est quelque chose de moche mais qu'on aime bien, on ne sait pas pourquoi, quelque chose dont on ne supporte pas que les autres disent qu'il faut s'en débarrasser parce que c'est moche. C'est quelque chose qu'on aime justement parce que c'est moche. Peut-on dire ça d'un homme ? On verra ça au 2ème trimestre. Peut-on dire ça d'une femme? Non. Pour les femmes on dit ciante. On verra ça à la fin de l'année si on a le temps de finir le programme.

 

 

Commentaires

Un manteau noir, mais pas moce, finalement, il n'était pas si moce que ça ce manteau. Tes chaussures, je pense qu'elles sont très bien, mieux que tes ballerines pour l'hiver, en tout cas.

Moi aussi, samsoule, les magasins de fringues. Rien ne me va, ze suis moce comme tout avec ce qui est à la mode. Les seuls trucs que j'aime acheter, ce sont les écharpes, car on ne les essaie pas, et puis un peu aussi les chaussures, car mes pieds, à l'inverse de tout le reste, n'ont pas changé avec le temps. J'ai la même pointure que quand j'avais douze ans. Dans les magasins de fringues (sauf chez une dame qui s'appelle Mina et que j'aime bien) les vendeuses sont de grandes bringues maigrichonnes qui te regardent avec mépris. Je les hais. (enfin, pas quand même)

Écrit par : Julie | 24/01/2015

Oh parle nous de Mina...

Écrit par : Sophie | 27/01/2015

Tes bottines m'intriguent. On pourrait avoir une photo avec autographe ?

Écrit par : sabine | 24/01/2015

On verra...Si t'es sage!

Écrit par : Sophie | 27/01/2015

moi aussi cela me fatigue les magasins,

Écrit par : jos | 25/01/2015

Mina, c'est une dame portugaise, elle a d'abord travaillé dans une épicerie, au rayon fromages. Elle était mariée, puis s'est démariée, elle a ensuite tenu un magasin où elle vendait des produits portugais, de la morue, des fromages, de la vaisselle, des tissus portugais. Comme ça marchait moyen, elle s'est fort intelligemment convertie en marchande de vêtements pour dames. Elle se débrouille je ne sais pas comment pour acheter à Paris chez des grossistes de petites séries de vêtements très jolis en général, de la marque, et comme elle ne prend pas beaucoup de marge, elle les vend vraiment pas cher. Elle est toute seule à tenir sa boutique, avec parfois l'aide (bénévole) de ses sœurs. Elle est très brune, avec un très beau visage, elle est toujours souriante, parfaitement maquillée, je l'admire pour ça. Même quand tu n'achètes rien, elle est souriante, aimable, mais pas d'une amabilité de façade, c'est sincère. Quand maman allait très mal, je passais parfois chez elle, et elle me réconfortait d'une parole douce. Je l'aime vraiment beaucoup, et je serai désolée quand elle prendra sa retraite.

Écrit par : Julie | 28/01/2015

J'adore ce que tu as écrit là.

Écrit par : Sophie | 29/01/2015

Les commentaires sont fermés.