Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2015

Cette Europe

turner.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Turner

 L'Union Européenne a refusé d'apporter un financement à Mare Nostrum, 900 soldats, 32 bateaux, 9 millions d'euros par mois, cette organisation italienne à la charge de la seule Italie, lancée en octobre 2013 et chargée de sauver les vies des migrants arrivant par la mer (entre parenthèses, dire "les clandestins" c'est dingue. Oui ils n'ont pas de papier, ils fuient la Syrie avec femmes et enfants, hein c'est moche ils ne sont pas en règle).

L'Italie qui ne pouvait plus payer a arrêté après avoir appelé à l'aide l'Europe en juillet au Parlement européen. Mais l'Europe a dit non.

Elle a mis en place en novembre dernier Triton, 65 soldats, 21 bateaux, pas tout à fait 3 millions par mois. Mare Nostrum avait pour vocation de sauver des vies humaines. Triton "surveille les côtes".

Cette Europe est dégoûtante.

 

Commentaires

J'avais entendu un homme responsable d'une ONG (Terre d'asile) sur une radio, qui expliquait très bien cela, en était révolté à juste en titre. Cette Europe n'est même pas une somme d'égoïsmes nationaux mais la réduction au plus petit égoïsme national, celui du Royaume-Uni au nom la City et celui de l'Allemagne au nom de la lutte contre les déficits.
Vive la mondialisation.

Écrit par : tanguy | 03/01/2015

Peut-être pire encore qu'égoïsme...

Écrit par : Sophie | 04/01/2015

J'en ai les larmes aux yeux en lisant ça, cette Europe me dégoute aussi, c'est répugnant le nombre de dispositions anti humaines qu'ils prennent, qu'ont ils donc dans la tête, ces gens qui nous gouvernent, prennent en notre nom des décisions qui nous font horreur ?

Écrit par : Julie | 03/01/2015

Ils ont en tête leurs intérêts.

Écrit par : Sophie | 04/01/2015

Cela fait longtemps qu'on le sait.
Bonne année malgré tout. Bonne année quand même.
Bonne et heureuse année !

Écrit par : solko | 03/01/2015

Bonne année Roland, très bonne année à vous et aux éditions du Bug.

Écrit par : Sophie | 04/01/2015

Les commentaires sont fermés.