Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2014

Un chef d'oeuvre

Photo-0318.jpg

 

J'ai commencé un chef d'oeuvre. Je vais vous raconter.

Ce n'est pas "Le double" de Dostoeivski, qui pourtant est un chef d'oeuvre. C'est MON chef d'oeuvre. Je l'appelle comme ça. C'est un grand patchwork que j'ai commencé. Je suis partie en vacances il y a presque quinze jours avec 5 carrés cousus ensemble, et n'est- ce pas vraiment foufou ? j'en ai 48 en rentrant.Je crois que le chef d'oeuvre en demande à peu près 200. A vue de nez. C'est ça que je cousais, sur le perron avec les trois châtons, dans le jardin, dans la chambre en regardant la mer ou dans le salon.

Coudre ensemble des trucs ça fait du bien. Maintenant c'est plus compliqué: je suis à la tête d'un grand chiffon, je suis moins enthousiaste. Je vous montrerai le machin. Vous n'allez pas y échapper.

 

Commentaires

On y compte bien ! Tu as du courage de te lancer dans la confection d'un patchwork, il y faut une patience d'ange.

Ma meilleure amie en fait de superbes, elle a commencé tout doucement, et maintenant elle est experte. Elle vit une période très difficile en ce moment, avec un mari gravement malade, et cette activité toute de patience et de délicatesse lui fait du bien.

Écrit par : Julie | 26/08/2014

Les commentaires sont fermés.