Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2014

Des tomates; et des artichauts dont on se demande bien ce qu'ils font sous cet arbre à la nuit qui tombe au lieu de rentrer chez eux

Camoin et Melendezcharles_camoin_nature_morte_aux_tomatoes.jpg

ME0000099868_3.jpg

Commentaires

Tomates coeur de boeuf, les artichauts n'ont pas l'air bretons, ils sont trop pointus. Il n'est d'artichaut que le breton, bien rond.

Écrit par : Julie | 13/08/2014

Tu me fais bondir Julie! Et l'exquis artichaut poivrade de Provence que l'on croque tout cru avec un peu de sel et d'huile d'olive? Sans rancune...

Écrit par : marie | 13/08/2014

Oui, vive TOUTES les sortes d'artichauts !

Écrit par : prix nobel de la paix (et des artichauts) | 13/08/2014

Je suis désolée, mais l'artichaut cru, j'ai essayé, j'ai détesté. Vive la Bretagne et l'artichaut BRETON.

Écrit par : Julie | 14/08/2014

Moi non plus, je n'ai jamais pu croquer un artichaut cru...

Écrit par : meregrand | 14/08/2014

Julie, Mèregrand: c'est délicieux les artichauts poivrade crus ! comme les petits enfants !

Écrit par : Sophie | 16/08/2014

Les commentaires sont fermés.