Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2014

Il va pleuvoir des cordes à Hong-Kong

Photo-0198.jpgl'anse de ce vase est en or massif

Vous n'en avez pas trop assez que je vous parle des voyages de boulot de ma soeur? Parce que ce n'est pas fini ! A l'heure qu'il est, elle est dans le taxi pour Roissy, et décolle ensuite au volant de son jet, vers Hong-Kong puis Macao puis Shangaï. Son texto: "J'ai regardé la météo, il va pleuvoir des cordes à Hong-Kong" ne m'émeut pas du tout. Je n'ai pas le temps de répondre qu'elle m'envoie aussitôt cet autre texto: "Tu vas dire que c'est très romantique!" Ouiiii. Elle me connait.

Au fait ne vous formalisez pas, les m ne marchent plus très bien sur le clavier, si des m sautent, n'en faites pas une aladie.

Mais moi aussi j'ai une vie aventureuse. Par exemple l'autre jour dans mon panier de courses au monoprix il y avait à manger et une jolie culotte. Qu'est ce qu'une jolie culotte? me direz-vous. On en reparlera en temps et en heure. Eh bien la dame à la caisse a retiré la culotte qui était presque MA culotte et a dit "prenez-la la semaine prochaine, elle sera soldée". C'était presque un ordre. Je n'ai pas osé dire non. Que j'avais peur de ne pas retrouver cette culotte, MA culotte, comme je vous ai dit. Ni que j'en avais envie maintenant, pas la semaine prochaine. Que l'idée de programmer l'achat de cette culotte  me faisait le même effet qu'un homme charmant qui me dirait "tu raconteras ta blague la semaine prochaine, je serai + disponible". Bref, je suis partie sans cette culotte convoitée et avec l'impression que la caissière me trouvait vraiment futile. Et aussi je n'aime pas vous raconter cette histoire car j'ai horreur des histoires de caissière, je trouve toujours ça méprisant.

Voilà. Je vous ai conté mon aventure.

 

Commentaires

la pluie de cordes à hong kong et la Petite culotte de Paris....j'en perds "mon japonais"...mais c'est rigolo

Écrit par : jos | 23/06/2014

Culotte de Paris ? Là tu fantasmes, Jos !!!!

Écrit par : Sophie | 24/06/2014

Bah ce n'est pas une histoire de caissière, c'est une histoire de culotte.

Écrit par : tanguy | 23/06/2014

Vous avez reçu le prix du commentaire le plus intelligent (un porte-clé de la marque Petit Bateau).

Écrit par : Sophie | 24/06/2014

Je la trouve bien urbaine, moi, cette caissière. En général, les commerçants poussent plutôt à ne pas attendre les soldes, mais c'est vrai que la caissière, elle n'est sans doute pas intéressée au chiffre d'affaires, enfin, pas directement.

Moi, j'ai vu un truc rigolo le jour de la fête de la musique. Devant le théâtre, se produisait un petit groupe de musiciens qui jouaient du rock, genre Elvis, ce n'était pas mal du tout. J'ai arrêté un peu pour écouter. Non loin de moi se tenait un monsieur âgé, vêtu d'un immense imper noir alors qu'il faisait super beau, coiffé d'un béret qui devait dater des années cinquante, et tenant une canne à la main. Quand le premier morceau s'est terminé, il a posé sa canne et applaudi à tout rompre (surtout ses doigts), en hurlant comme un possédé :"bravo, bravo...."

Écrit par : Julie | 23/06/2014

C'était François Mauriac. Il erre sur terre, je l'ai vu plusieurs fois à des endroits variés (en vrai). Suis heureuse d'avoir de ses nouvelles, merci Julie.

Écrit par : Sophie | 24/06/2014

Ta soeur a le même genre de vie que mon ex belle-fille, toujours pas monts et par vaux, à travers le globe terrestre entier. Ta soeur n'a peut-être plus d'enfant en bas âge, ce qui n'est pas le cas de la maman de Noémie, qui, en plus de Noémie a deux autres enfants, une petite fille de six ans et un bébé de quatre mois. Elle en a marre, est épuisée, a l'impression de passer à côté de sa vie, mais elle n'a pas le choix, son mari ne peut plus travailler suite à un très grave accident de la route qui lui a laissé des séquelles importantes. Il gère tout, les enfants, la cuisine, le ménage et la maison, mais c'est difficile.

Écrit par : Julie | 23/06/2014

Oh c'est terrible ces accidents de la route. Je comprends tellement que la maman de Noémie soit épuisée. Ma soeur n'a plus d'enfant en bas âge depuis longtemps. Elle avait 18 ans quand elle a eu sa fille, qui elle par contre a eu une fille très tard. Et donc ma soeur est grand-mère d'une petite fille de 4 ans. Elle voyage librement et avec délices pour son travail, sans jeune enfant, dans chat, sans souci !

Écrit par : Sophie | 24/06/2014

des vies pas faciles, courageuses

Écrit par : jos | 23/06/2014

Courageuse la vie de la maman de Noémie. Ma soeur, non !

Écrit par : Sophie | 24/06/2014

Les commentaires sont fermés.