Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2014

Pour Bleuette, une robe en laine, une petite combinaison brodée, un pyjama, un éventail

patrons-bleuette50_0023-2f45b9f.jpg1728657051.JPG1935, No 11--Pyjamas.jpgbleuette.JPG

(Bleuette est la poupée de la Semaine de Suzette. Je rêve d'une Bleuette)

Commentaires

Qui aurait encore le temps, ou le talent, nécessaires pour habiller de cette manière une poupée ? Les indications sont d'une précision extrême, je rêve d'une époque où les mamans et les fillettes s'installaient tranquillement devant "la semaine de Suzette" pour y chercher des idées de vêtements pour la poupée..... Ma mère faisait de superbes vêtements pour mes poupées, mais elle n'avait ni le temps ni la patience de m'expliquer..... Elle disait que c'est d'avoir trop cousu, trop angoissé à la pensée de rater un vêtement qui était la cause de la terrible dépression nerveuse qui l'a atteinte à trente deux ans.

Écrit par : Julie | 20/04/2014

Ta maman était couturière? (Pardon si tu l'as dit et qu je ne m'en souviens pas) Et ensuite ta maman ça allait mieux? sa dépression nerveuse a duré longtemps? tu étais très petite?

Écrit par : Sophie | 20/04/2014

Maman n'était pas couturière, elle a été femme au foyer, puis elle a fait des ménages, avant de travailler dans une petite usine, comme il y en avait beaucoup dans notre village à l'époque. Juste le patron, sa femme et maman. Elle cousait à la perfection sans jamais avoir appris, mais elle était morte de peur chaque fois qu'elle entamait un coupon de tissu. Le tissu était très cher, et le gâcher aurait été une catastrophe.

Maman est tombée en dépression en 1952, j'avais douze ans. Elle a été hospitalisée six semaines et quand elle est rentrée, elle avait totalement perdu la mémoire, à cause des électrochocs. Elle ne s'est jamais vraiment guérie, elle a fait de nombreuses récidives, et les traitements de l'époque étaient abominables.

Écrit par : Julie | 21/04/2014

Terrible en effet les élctrochocs. C'était incroyable de faire ça aux gens.
Merci Julie de raconter avec cette simplicité si belle.

Écrit par : Sophie | 21/04/2014

J'aime bien parler de maman, il me semble que comme ça, elle vit encore un peu.

Écrit par : Julie | 21/04/2014

Les commentaires sont fermés.